L'Arhoma: pain, fromages et fantaisies

Le mur de pains chez Arhoma... (Photo: Martin Chamberland, archives La Presse)

Agrandir

Le mur de pains chez Arhoma

Photo: Martin Chamberland, archives La Presse

Partager

Robert Beauchemin
La Presse

Nous n'avons jamais assez de boulangeries innovantes. À l'ère des franchises, aussi bonnes soient-elles, ça fait quand même du bien d'en trouver une où tout est composé, fait et vendu sur place.

Mais surtout, des choses qui sortent de l'ordinaire baguette-fougasses-croissant. C'est le cas de l'Arhoma («HoMa» comme Hochelaga-Maisonneuve), un havre de qualité, d'originalité et de gentillesse dans ce quartier par certains côtés pas très invitant.

Atmosphère très branchée, avec un peu plus d'une dizaine de places installées autour d'un comptoir à fromages (tous québécois, presque une centaine de variétés, ce qui est déjà en soi, une offre d'une spectaculaire originalité) ou de la section pâtisserie, séparée du reste par des étagères remplies de produits fins. En fait, cet Arhoma, c'est une miniversion de Montréal, en stéréo.

L'endroit est plein de gens du coin qui se la jouent vigueur urbaine et semblent se reconnaître dans un amour inconditionnel du pain frais de qualité (fait à partir de farine bio). Ils ont envie de s'y installer du reste. Et ça se comprend, les lieux de farniente n'abondent pas dans le secteur. Certains lisent tranquillement, d'autres écrivent sur leur portable ou à partir de leur iPad.

C'est beau à voir, surtout lorsqu'ils avalent les sandwiches, à la hauteur du reste, loin des trucs sortis du frigo qu'on nous sert trop souvent ou les petites pâtisseries dont certaines sont vraiment extraordinaires (je pense à ces «révélos», une tarte au citron sur un bâtonnet, ou un moka crémeux, fourré de ganache et garni de perles de chocolat Valrhona), jusqu'au café, d'origine équitable, en regardant l'activité de la place juste devant. On se croirait presque dans un quartier populaire de Paris, avec ses badauds, ses vélos, ses putes et ses mémés en fauteuils roulants. Facile de devenir un fan fini! De plus, tout est centré éthique, responsable de l'environnement, voyez le topo?

Arhoma

15, place Simon Valois, 514-526-4662

On y va pour: Les croissants aux pistaches et/ou au sirop d'érable. Quels qu'ils soient, ils sont uniques en ville et franchement, ils sont craquants! Dans tous les sens du terme.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer