| Commenter Commentaires (56)

10 bons endroits pour manger des burgers à Montréal

Un burger de l'Anecdote, au cerf haché et... (Photo: Ivanoh Demers, La Presse)

Agrandir

Un burger de l'Anecdote, au cerf haché et bison fumé

Photo: Ivanoh Demers, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

la liste:4606:liste;la boite:418709:box

En photos

L'été c'est, entre autres, la saison des burgers. Le meilleur endroit pour les déguster ? Évidemment, chacun a sa propre opinion sur le sujet. Pour le savoir, il faut visiter quelques lieux, mythiques ou moins connus, de la constellation « burgeresque » mont-réalaise. N'écoutant que son courage - et sûrement pas son cardiologue -, notre journaliste andré duchesne s'est plié à ce savoureux exercice en allant déguster des burgers à 10 endroits. tour de ville autour de la grosse boulette ronde.

Café Méliès

3540, boulevard Saint-Laurent 514-847-9218

Cette recension n'est pas un palmarès des meilleurs burgers par ordre décroissant. Mais commençons tout de même avec celui qui, à notre humble avis, était le plus savoureux : celui du Café Méliès. Le hasard a voulu que ce soit aussi le plus cher ! Ce qui n'est pas une corrélation mais un simple constat.

Il faut dire que le burger de viande Kobé du Café Méliès faisait dans l'originalité : tranches de champignons portobellos, jambon de montagne espagnol, mayo à la truffe, fromage de chèvre noir, oignons caramélisés. Prix : 20 $. Somme à laquelle nous avons ajouté 5 $ pour - l'incontournable - extra de foie gras.

En dépit de sa très bonne taille, la bête se mangeait - curieusement - comme un charme. Les frites étaient excellentes, croustillantes, bien brunes.

Ici, nous sommes de nouveau dans un secteur branché (le Buonanotte est à deux pas) et achalandé. Résultat : le décor presque survolté de la salle à manger (quelle est sa forme, au juste ?) attire inévitablement l'oeil. Service empressé et souriant.

Deux bémols : l'air climatisé qui fonctionnait à fond et l'insupportable musique lounge.

Prix* : 32,78 $

Carte : branchée

À noter : la terrasse, tout en longueur, qui donne sur le boulevard Saint-Laurent, pour voir et être vu.

On aime : le napperon - au risque de se répéter - inspiré des constellations de l'hémisphère nord et garni de quelques blagues et pensées magiques.

www.cafemelies.com

Frite alors !

1562, avenue Laurier Est 514-524-6336

Les neuf succursales de Frite alors ! se reconnaissent facilement par leur enseigne inspirée de Tintin et leur peinture jaune criard.

Celle de l'avenue Laurier possède un long mur divisant le coin comptoir de la salle à manger, qui devient pratiquement une terrasse lorsqu'on ouvre la porte de garage.

Le décor est éclaté - remarquez les «luminaires» au plafond -, le grand mur est estampillé d'une case de bande dessinée et la musique est résolument jeune. J'opte pour le Boucanier : viande fumée, bacon, gruyère, sauce américaine, tomates. Avec la sauce Frite alors ! pour accompagner les frites, voilà un met délicieusement épicé.

Les plats sont servis dans ce qui pourrait être un panier à pain dans 99 % des restaurants. Les frites, délicieuses, sont roulées en cornet.

Prix* : 13,82 $

Carte : grand choix de burgers et de sauces pour les frites.

À noter : la viande provient de la Maison du rôti.

On aime : la fenêtre de la cuisine qui donne directement sur la rue pour les commandes à emporter.

www.fritealors.com

Le Spécial avec boeuf et fromage à la... (Photo: David Boily, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Le Spécial avec boeuf et fromage à la crème du restaurant La Paryse.

Photo: David Boily, La Presse

L'Anecdote

801, rue Rachel Est 514-526-7967

Tout le monde me conseillait cet endroit. Constat déroutant que celui d'être passé des centaines de fois devant sans avoir jamais rien noté. Pour vous situer, L'Anecdote est située en face de la taverne Verres stérilisés, angle Rachel et Saint-Hubert.

Une fois la porte franchie, on se retrouve dans un endroit plutôt serré sur lui-même (la partie avant rappelle la salle du Beauty's) mais très sympathique. Le décor est vieillot, une partie du mobilier est en inox. La carte est généreuse. Parmi ses variétés de burgers, le resto en propose un qui est un mélange de cerf haché et de bison fumé, le tout servi sur pain viennois avec graines de pavot. Pour la saveur de la viande, le burger réussit le test haut la main. Les frites itou !

Prix* : 17,94 $

Carte : quatre choix de burgers (Anecdote 1, 2, 3 et 4) avec beaucoup d'autres mets.

À noter : les toilettes sont MI-NI-MA-LIS-TES.

On aime : le vieux juke-box au fond de la salle.

La Paryse

302, rue Ontario Est 514-842-2040

En plein coeur du Quartier latin, juste en face du cégep du Vieux-Montréal, La Paryse n'a plus besoin de présentation.

Et pour cause ! La carte propose six variétés de burgers et trois choix végétariens. Nous optons pour le spécial : de la vraie viande goûteuse avec fromage à la crème coulant, bacon et légumes bien frais. Les frites étaient bien dorées et croustillantes.

L'endroit, qui se définit comme un casse-croûte, est assez petit : 16 places à l'avant, quelques sièges au comptoir et une autre salle à l'arrière. Le décor est joli avec grands panneaux et affiches sur tous les murs. Tout en longueur, la salle des toilettes est rigolote.

Prix* : 14,62 $

Carte : variée. On propose une soupe de saison.

À noter : les dessins d'instruments de cuisine sur les napperons. Tous les burgers sont servis avec de la moutarde forte.

On aime : les photos autour du comptoir et le plat de bonbons mélangés à côté de la caisse.

L'assiette burger (avec salade et frites) du restaurant... (Photo: Ivanoh Demers, La Presse) - image 3.0

Agrandir

L'assiette burger (avec salade et frites) du restaurant Chez Clo.

Photo: Ivanoh Demers, La Presse

Chez Clo

3199, rue Ontario Est, angle Dézéry

514-522-5348

Cette institution d'Hochelaga-Maisonneuve ne passera pas à l'histoire pour son burger (une seule variété au menu). Mais pour l'authenticité, par contre, c'est gagné.

Et que dire des prix ! Pour 7,85 $, nous avons eu droit à une soupe aux pois, une assiette de burger avec salade et frites, un café et un pouding chômeur.

La carte propose une cuisine québécoise : ragoût, spaghetti, foie, lasagne, chili, alouette. Le décor ne paie pas de mine et semble être figé dans les années 80, voire 70. L'intérieur est un rafistolage de pièces qui mènent dans toutes les directions, y compris à une terrasse. Un trou dans le mur de la cuisine permet aux serveuses qui travaillent dans la salle à manger adossée à celui-ci de passer les commandes.

La bouffe ? Le burger était ordinaire mais correct, la salade arrosée d'une vinaigrette orangée et les frites bien graisseuses. La soupe et le dessert étaient délicieux.

Prix* : 7,85 $

Carte : très variée.

À noter : le feu de circulation installé au coin du comptoir et la grue à toutous.

On aime : la collection de vieilles bouteilles au-dessus des étagères à verres.

Les Belles-Soeurs

2251, rue Marie-Anne Est, angle Messier

514-526-1574

Un immense coup de coeur ! Avant même d'y mettre les pieds, l'endroit attire le regard avec sa façade mauve et rieuse. À l'intérieur, la salle est tout en longueur et en profondeur (pensez à l'extraordinaire Café Lézard sur Masson).

Le décor est sobre et intéressant (voyez le grand miroir, tout au fond). Il y a de l'espace entre les tables. La tablette du comptoir est bien large, de sorte qu'on peut manger et lire La Presse sans problème. L'ensemble donne le goût de s'y attarder durant des heures.

Les tables sont carrées, les chaises droites. Au mur se trouve une longue banquette avec son coussin tacheté de style fauve.

Ici, la spécialité est le burger à la viande d'agneau, servi avec champignons, sauce, et une grosse portion d'épinards. Un beau mélange de saveurs. Les frites sont parfaites ; la sauce maison est correcte mais sans particularité.

Prix* : 13,21 $

Carte : variée.

À noter : le service, souriant et amical.

On aime : tout ! Y compris les toilettes, pour le décor, évidemment. Allez faire pipi sans faute !

Le Burger Poule de luxe du restaurant Maamm... (Photo: David Boily, La Presse) - image 4.0

Agrandir

Le Burger Poule de luxe du restaurant Maamm Bolduc

Photo: David Boily, La Presse

m : brgr

2025, rue Drummond 514-906-2747

Nous voilà dans un endroit branché d'un quartier branché. Propre, affairé, cher. Le contraire de Chez Clo.

Avec un tel nom, le resto propose une belle variété de burgers avec une formule «à ajouter». Il y a plusieurs choix de boulettes, pains, fromages et garnitures. À vous de composer votre repas. Il y a aussi des formules toutes faites tel (notre choix) le burger aux asperges vertes, pleurotes grillés, fromage de chèvre, boeuf AAA.

Était-ce bon ? Mmmmmm... oui. Mémorable ? Non. Nous étions quatre à table et l'évaluation oscillait entre très moyen et correct.

Même jugement pour les frites régulières. Par contre, celles faites avec des patates douces étaient délicieuses.

La salle à manger est sans doute une des plus belles visitées, avec ses grandes lattes de bois au plancher, au mur et au plafond, son bar très classe et ses grandes fenêtres qui donnent sur la rue. C'est tout de même assez bruyant.

Prix* : 23.98 $

Carte : hyper branchée.

À noter : les lattes du plancher plus patinées que les autres, les verres pour les boissons gazeuses.

On aime : la grosseur des boulettes !

www.mbrgr.com

Maamm Bolduc

4351, avenue de Lorimier, angle Marie-Anne

514-527-3884

S'il ne fallait utiliser qu'un seul mot pour qualifier cet endroit, ce serait : coloré.

Chez Maamm Bolduc, de la couleur, il y en a partout ! Sur les murs extérieurs, dans le menu, sur les tables, les luminaires, etc. Le tout dans un décor assez chargé.

La carte est longue (on reviendra pour les petits-déjeuners). Le choix de burgers, tous plus fous les uns que les autres, s'étale sur deux pages. La plupart sont servis avec une salade en entrée.

Cette fois, nous avons délaissé le boeuf au profit du poulet. Le burger Poule de luxe comprend poitrine de poulet, mayo au pesto et tomates séchées, fromage suisse, une généreuse portion de jambon forêt noire, laitue et tomates. Le poulet était tendre et savoureux. Les frites graisseuses et IR-RÉ-SIS-TI-BLES.

Seule note discordante : le bruit incessant d'un moteur (ventilation ?) près des tables au fond de la salle.

Prix* : 15,47 $

Carte : hallucinante.

À noter : les deux barres métalliques pour attacher sa bicyclette sur un des murs extérieurs.

On aime : la terrasse, super sympa même si elle donne sur une artère achalandée.

Le burger de huit pouces coupé en quatre,... (Photo: Ivanoh Demers, La Presse) - image 5.0

Agrandir

Le burger de huit pouces coupé en quatre, du restaurant Copoli

Photo: Ivanoh Demers, La Presse

Dilallo

2851, rue Allard, angle Hurteau

514-767-9921

Au premier coup d'oeil, on ne tombe pas en amour. Cette façade plutôt anonyme. Cet enchaînement de tables et de chaises moulées ensemble qui font davantage cafétéria que resto.

Ce serait pourtant une erreur de faire les snobinards. Dilallo Burger existe depuis 80 ans dans Ville-Émard, dont il est une institution. Mieux, la famille Dilallo, passionnée de hockey, a largement contribué à l'épanouissement des jeunes du quartier - dont un certain Mario Lemieux - avec ses équipes, les Hurricanes.

Ravagé par un incendie en juin 1997, le resto a été reconstruit et ses nombreux adeptes y ont retrouvés les tonnes de photos, articles laminés, plaques, marques de reconnaissances et chandails d'équipes professionnelles garnissant les murs. Un petit musée en soi.

Mais parlons burgers ! Ici, la spécialité s'appelle Buck. Une grosse boulette de viande avec capicollo, fromage et piments forts. Du solide ! Ça goûte fort, c'est bon, massif et pas cher.

Prix* : 7,90 $

Carte : sept variétés de burgers et quelques autres plats (poulet, hamburger steak, fish and chips).

À noter : le premier « 9 » disparu de l'inscription « Depuis 1929 » sur l'enseigne accrochée au-dessus de la porte.

On aime : les jeux pour les enfants installés dans un coin de la grande salle.

Copoli

5181, boulevard De Maisonneuve Ouest, angle Marlowe, métro Vendôme

514-483-0884

Pour la première fois, nous avons bien failli ne pas terminer notre assiette. Pas en raison du goût mais parce que c'était gigantesque !

Copoli offre un burger de huit pouces (pas des centimètres, des pouces !) de diamètre. Il est déposé à l'intérieur d'un gros et savoureux pain fait maison et arrosé d'une généreuse garniture. Modérez vos transports sur les condiments car, côté saveur, la sauce spéciale et le pain ont tendance à faire ombrage à la boulette.

Le tout est présenté dans une assiette ovale avec (de bonnes) frites et du ketchup en enveloppe.

Donnant sur le boulevard De Maisonneuve, la salle avant est inondée de lumière. Le mobilier est neuf et confortable. Les haut-parleurs diffusent de la musique ethnique, ce qui nous change des autres endroits visités. Au-dessus de la cuisine trône un slogan : «Le plus gros et délicieux burger en ville». À vous de juger.

Prix* : 10,83 $

Carte : sous la bannière « Fine cuisine italienne », le resto propose pizza, sous-marins, brochettes, salades et quelques variétés de burgers géants dont un végé.

À noter : la très grosse caisse enregistreuse exposée dans la salle arrière.

On aime : l'espèce de relation fusionnelle entre la cuisine et la salle à manger. On se croirait à la maison.

D'autres bonnes adresses

Il fallait bien arrêter quelque part. Après 10 burgers, nous sommes passés aux légumes !

Sans blague, plusieurs espions nous ont soufflé d'autres bonnes adresses montréalaises :

1-) Mister Steer, 1198, rue Sainte-Catherine Ouest ; 514-866-3233

2-) Patati Patata, 4177, boulevard Saint-Laurent ; 514-844-0216

3-) Kitchenette, 1353, boulevard René-Lévesque Est ; 514-527-1016

4-) Au pied de cochon, 536, rue Duluth Est ; 514-281-1114

5-) L'Avenue, 922, avenue du Mont-Royal Est ; 514-523-8780

6-) Burgers and Benedicts, 2313, rue Sainte-Catherine Ouest ; 514-228-5210

7-) Buns Hamburgers, 1855, rue Sainte-Catherine Ouest ; 514-303-8889

8-) Méchant Boeuf bar brasserie, 124, rue Saint-Paul Ouest ; 514-788-4020

9-) Meatmarket, 4415, boulevard Saint-Laurent ; 514-223-2292

10-) L'Exception, 1200, rue Saint-Hubert ; 514-282-1282

>>>Et vous, quel est votre endroit préféré pour manger un hamburger? Faites-nous part de votre opinion!  




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Les meilleurs rouges pour les hamburgers

    Vivre

    Les meilleurs rouges pour les hamburgers

    À l'heure du hamburger, pour bien choisir son vin, qui se doit d'être rouge, il faut dans un premier temps prendre en compte la viande. Si le boeuf... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer