Le régime méditerranéen réduirait les risques de dépression

Suivre un régime méditerranéen réduirait les risques de dépression, selon une... (Photo: AFP)

Agrandir

Photo: AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

RelaxNews

Suivre un régime méditerranéen réduirait les risques de dépression, selon une étude menée notamment par une chercheuse de l'Institut national français de la santé et de la recherche médicale (Inserm), et publiée dans le journal The British journal of psychiatry.

Au contraire, un régime composé de produits alimentaires transformés réduirait les risques de dépression.

Les chercheurs ont analysé les données de près de 3.500 participants, d'une moyenne d'âge de 55 ans, et dont près de 26% étaient des femmes.Ces participants ont suivi deux types de régime : à base de légumes, de fruits et de poissons d'un côté. Les autres ont consommé des aliments transformés, comme des desserts sucrés, de la nourriture grillée, des viandes traitées, ainsi que des produits contenant de grosses quantités de produits laitiers.

Cinq ans plus tard, les chercheurs ont évalué la dépression des participants en s'appuyant sur des données calculées par un centre médical spécialisé dans ce type de pathologies. Les personnes ayant suivi au mieux le régime méditerranéen obtiennent les taux de dépression les plus bas.

A l'inverse, les personnes ayant consommé le plus de produits alimentaires transformés ont les taux de dépression les plus élevés.

Les chercheurs concluent donc qu'un régime méditerranéen, composé de fruits, de légumes frais et de poisson, prévient les risques de dépression. Un régime composé de produits alimentaires transformés augmente au contraire le risque de dépression.




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer