Source ID:6960b3f3-bf8f-4ea7-a37a-5f26e524839f; App Source:alfamedia

Le temps des thermos

Pour manger chaud quand on est loin de... (Photo Ivanoh Demers, La Presse)

Agrandir

Pour manger chaud quand on est loin de la maison, rien ne vaut un bon contenant isotherme.

Photo Ivanoh Demers, La Presse

Pour manger chaud quand on est loin de la maison, rien ne vaut un bon contenant isotherme. La Presse en a testé sept - et explique comment maximiser leur performance.

Contenant Tiffin de GSI Outdoors, 28 $... (Photo Ivanoh Demers, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Contenant Tiffin de GSI Outdoors, 28 $

Photo Ivanoh Demers, La Presse

Rien de plus désagréable - et potentiellement dangereux - qu'un repas tiédasse. La Presse a testé sept contenants isolants censés permettre de manger chaud le midi. De la soupe aux lentilles, réchauffée sur la cuisinière jusqu'à ce qu'elle atteigne environ 75 °C, a été versée dans les récipients. Quatre heures plus tard, à quelle température était la soupe?

Tiffin de GSI Outdoors

28 $

414 ml

En acier inoxydable. Aussi offert en format de 266 ml.

Le +: une boucle sur le couvercle facilite son transport.

Température de la soupe après quatre heures: 74,7°C

Contenant Thermos, 29 $... (Photo Ivanoh Demers, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Contenant Thermos, 29 $

Photo Ivanoh Demers, La Presse

Thermos

29 $

470 ml

En acier inoxydable. Le couvercle peut servir de bol. Aussi offert en couleur Bleu minuit.

Le +: une cuillère pliable est cachée sous le couvercle.

Température de la soupe après quatre heures: 72,9°C

Contenant de Zojirushi, 46 $... (Photo Ivanoh Demers, La Presse) - image 3.0

Agrandir

Contenant de Zojirushi, 46 $

Photo Ivanoh Demers, La Presse

Zojirushi

46 $

350 ml

En acier inoxydable. Aussi offert en format de 500 ml. Plusieurs autres couleurs offertes.

Le +: format compact

Température de la soupe après quatre heures: 67,4°C

Contenant de Tundra, 17,29 $... (Photo Ivanoh Demers, La Presse) - image 4.0

Agrandir

Contenant de Tundra, 17,29 $

Photo Ivanoh Demers, La Presse

Tundra

17,29 $

500 ml

En acier inoxydable

Le +: circonférence réduite, ce qui peut aider la manipulation.

Température de la soupe après quatre heures: 67,0°C

Contenant de Hydro Flask, 35,95 $... (Photo Ivanoh Demers, La Presse) - image 5.0

Agrandir

Contenant de Hydro Flask, 35,95 $

Photo Ivanoh Demers, La Presse

Hydro Flask

35,95 $

354 ml

En acier inoxydable. Aussi offert en rouge et en format de 532 ml.

Le +: revêtement enduit de poudre, résistant.

Température de la soupe après quatre heures: 64,7°C

Contenant Geo de Geocan, 15,99 $... (Photo Ivanoh Demers, La Presse) - image 6.0

Agrandir

Contenant Geo de Geocan, 15,99 $

Photo Ivanoh Demers, La Presse

Geo de Geocan

15,99 $

470 ml

En acier inoxydable. Aussi offert en format 600 ml. Plusieurs autres couleurs offertes.

Le +: le couvercle peut servir de bol.

Température de la soupe après quatre heures: 55,7 °C

Contenant Fuel de Trudeau, 24,99 $... (Photo Ivanoh Demers, La Presse) - image 7.0

Agrandir

Contenant Fuel de Trudeau, 24,99 $

Photo Ivanoh Demers, La Presse

Fuel de Trudeau

24,99 $

350 ml

En acier inoxydable

Le +: couvercle avec poignée en silicone, plus facile à ouvrir.

Température de la soupe après quatre heures: 55,2°C

Merci à Bureau en gros, Importations Geocan, Lunch à porter, MEC et Trudeau pour le prêt des contenants. Les prix sont donnés à titre indicatif. Le test n'a été fait qu'une fois; les résultats peuvent varier.

Méthodologie

La Presse a d'abord versé de l'eau bouillante dans les sept contenants isolants, avant de les refermer et de laisser reposer pendant 15 minutes pour les réchauffer. Parallèlement, la soupe aux lentilles a été réchauffée sur la cuisinière (à environ 75 °C). Les récipients ont ensuite été vidés de leur eau, remplis de soupe et refermés. Ils ont été ouverts après quatre heures et la température de leur contenu a été mesurée avec un thermomètre de cuisine numérique.

Peu de gens le savent, mais réchauffer les... (Photo Ivanoh Demers, La Presse) - image 8.0

Agrandir

Peu de gens le savent, mais réchauffer les contenants isothermes avant de les utiliser est essentiel pour manger chaud.

Photo Ivanoh Demers, La Presse

Que la chaleur soit avec toi

Les micro-ondes ont disparu de bien des écoles. Quand il y en a, la file pour y chauffer un lunch est longue. Solution pour ne pas faire une surdose de sandwichs: utiliser un contenant isotherme. Comment maximiser sa performance?

Réchauffer le Thermos

Peu de gens le savent, mais réchauffer les contenants isothermes avant de les utiliser est essentiel pour manger chaud. «Il faut les remplir d'eau bouillante, les refermer, les laisser reposer 10 à 15 minutes, puis vider l'eau avant de verser les mets chauds», énumère Josiane Garneau, microbiologiste et conseillère en salubrité des aliments au ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ). Un truc pour ne pas l'oublier? Mettre en fonction la bouilloire dès qu'on entre dans la cuisine, le matin.

Aliments très chauds

Passer au micro-ondes les restants du chili de la veille pendant 30 secondes ne suffit pas. Il faut éviter que la température des aliments soit dans la «zone dangereuse» située entre 4°C et 60°C. Pourquoi? Parce que c'est dans cette zone que les bactéries peuvent proliférer rapidement «et provoquer une intoxication alimentaire», précise le gouvernement du Canada sur son site internet. Le mieux est de réchauffer les aliments à une température de 74 °C ou plus, selon les Diététistes du Canada. C'est vraiment chaud - et c'est plus facile à atteindre sur la cuisinière. «La cuisson au micro-ondes peut aussi être efficace, nuance Mme Garneau, mais elle a le désavantage d'être moins uniforme.» Une fois le plat sorti du micro-ondes, «il faut brasser, puis laisser reposer deux minutes, pour s'assurer qu'il y a une bonne répartition de la chaleur», conseille la microbiologiste.

Cohabitation difficile

Rares sont les enfants - et les adultes! - qui ne mangent qu'un plat chaud, sans dessert ni collation. Dans une boîte à lunch, est-il contre-productif de placer un Thermos chaud avec un fruit, un yogourt et par conséquent, un bloc réfrigérant? «Fort probablement que c'est contre-productif, répond Mme Garneau. Le Thermos est fait pour isoler, mais c'est sûr qu'il dégage de la chaleur. Il va nécessairement diminuer la température du bloc réfrigérant et son temps de maintien froid.» Solution? Utiliser une boîte à lunch avec deux compartiments séparés, l'un pour les aliments chauds, l'autre pour les froids. Avis aux fabricants, qui en proposent peu sur le marché.

Lavage à la main

C'est la triste réalité: il est préférable de laver les contenants isothermes à la main. Même si le fabricant laisse entendre que son produit va au lave-vaisselle, il peut se dédire par la suite (!). La marque Thermos indique ainsi, dans les instructions de son contenant de 470 ml: «Ce produit va au lave-vaisselle, dans le panier du haut. Il est toutefois recommandé de le laver à la main, car l'eau très chaude et les détergents forts utilisés dans les lave-vaisselle pourraient altérer l'apparence du produit.» Les effets ne sont pas qu'esthétiques. Le fabricant Tundra précise: «La haute chaleur du lave-vaisselle réduit les propriétés thermiques. Lavage à la main seulement.»




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer