Croque-monsieur: un sandwich pour se garder au chaud

Le croque-monsieur classique est préparé avec un pain... (Photo Masterfiles)

Agrandir

Le croque-monsieur classique est préparé avec un pain carré garni de jambon et de fromage emmental ou gruyère.

Photo Masterfiles

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Que l'on visite un bistro branché ou un café de quartier à Paris, le croque-monsieur figure toujours au menu - c'est un classique. Comme il se sert chaud, ce sandwich est tout à fait réconfortant par les grands froids d'hiver.

HISTOIRE

L'origine du croque-monsieur - et de son nom inusité - n'est pas très claire. Un ancêtre du sandwich aurait été, semble-t-il, préparé par des aborigènes d'Australie qui cuisaient leurs prises du jour entre deux tranches de pain. Mais le croque-monsieur comme nous le connaissons aujourd'hui aurait plutôt été servi pour la première fois dans un café de Paris, au début des années 1900.

LE NOM

Et son nom ? Certaines sources prétendent que le propriétaire du café aurait dit, à la blague, que le sandwich était préparé avec de la chair humaine. Toutefois, l'explication de Philippe Mollé est largement plus appétissante : « Les mots "craque" et "croque" sont courants en cuisine pour exprimer la sensation des aliments craquants ou croquants », explique-t-il dans son livre Recettes pour épater. Le chef d'origine française cite le croquembouche, une pièce montée en pâtisserie, la croquignole, une sorte de beignet. Le croque-monsieur évoquerait donc la sensation qu'on éprouve lorsqu'on mord dans le sandwich croustillant.

CLASSIQUE

Le croque-monsieur est préparé avec un pain carré garni de jambon et de fromage emmental ou gruyère. Le sandwich est ensuite grillé dans une poêle ou au four jusqu'à ce que le fromage soit fondu. En traversant l'océan pour se rendre jusqu'à nous, le sandwich a toutefois perdu une tranche de pain. Ici, le croque-monsieur est souvent préparé avec une seule tranche, contrairement à la France.

CROQUE-MADAME

Si l'origine du nom croque-monsieur est nébuleuse, celle du croque-madame l'est encore plus. En fait, le croque-madame est préparé en ajoutant un oeuf par-dessus le fromage du croque-monsieur. Difficile de dire ce qu'avait en tête celui qui a baptisé le sandwich ainsi !

VARIANTES

Comme bien des recettes classiques, plusieurs chefs ont réinterprété le croque-monsieur. Selon le Vanity Fair français, il existerait 500 variétés du fameux sandwich. La tomate est employée dans le croque provençal, le saumon dans le croque norvégien, la pomme de terre dans le croque tartiflette et la tranche d'ananas dans le croque hawaïen. Parmi les 500 variétés, le croque-mademoiselle demeure moins connu. Il s'agit d'une version allégée préparée avec du fromage sans gras, des concombres et du jambon.

OUI OU NON À LA SAUCE ?

Contrairement à la version santé, il n'est pas rare de voir des croque-monsieur nappés de sauce béchamel ou de sauce Mornay (une sauce béchamel parfumée de gruyère). Cette fioriture est cependant apparue avec le temps, puisque le croque-monsieur classique ne contient pas de sauce.

LA SUGGESTION FROMAGE

Pour ajouter une touche québécoise au sandwich français, Marc-André Nolet, de la fromagerie Atwater, propose deux fromages d'ici : L'Hercule de Charlevoix, de la laiterie Charlevoix, ou le Chemin Hatley, de la Station de Compton. « Pour les croque-monsieur, ça prend un fromage qui fond, mais qui se tient quand même. On ne veut pas que ce soit trop coulant », explique-t-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer