Melk: un café qui vaut le détour sur Monkland

Dominique Jacques et Myriam Asselin ont eu l'excellente idée d'ouvrir leur joli... (Photo David Boily, La Presse)

Agrandir

Photo David Boily, La Presse

Dominique Jacques et Myriam Asselin ont eu l'excellente idée d'ouvrir leur joli café indépendant dans un secteur qui en était dépourvu. Situé au coeur du Village Monkland depuis juillet dernier, Melk (qui signifie lait en néerlandais) a rapidement été adopté par les gens du quartier qui aiment que leur café et leur thé soient préparés avec un soin quasi maniaque.

Comme plusieurs propriétaires de cafés progressifs, Dominique a d'abord travaillé à l'Arts Café et au Café Humble Lion pour apprendre les rudiments du métier de barista. Quant à Myriam, elle a mis ses études en langues et en histoire de l'art de côté pour accompagner son amoureux dans son projet, puis faire des scones! Son expérience en restauration et son sens de l'organisation n'ont pas nui à l'affaire.

On aime bien les cafés qui offrent des douceurs maison. La pâtissière autodidacte se donne même la peine de préparer une gâterie sans gluten tous les jours. Cela dit, bien que les beignes ne soient pas faits ici - Melk les commande à la petite entreprise Trou de beigne -, ils sont loin d'être piqués des vers! Le Blizzard (beigne au chocolat, glaçage au chocolat blanc, biscuit Oreo) est une aberration pour la ligne, mais un idéal de réconfort.

Côté thé et café, les patrons ont opté pour deux maisons bien établies: Camellia Sinensis et 49th Parallel. Et, ultime petite touche de raffinement, le chocolat chaud est servi avec la guimauve maison, que l'on retrouve également dans le nouveau «whippet» de Myriam. Un grand verre de melk avec ça?

5612, avenue de Monkland, 514 508-5789




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer