Los Angeles: le «Starbucks nul» doit fermer ses portes

À peine ouvert, le Starbucks «nul» a fait... (Archives AFP)

Agrandir

À peine ouvert, le Starbucks «nul» a fait le buzz dans les médias et réseaux sociaux.

Archives AFP

Agence France-Presse
LOS ANGELES

Les autorités américaines ont fermé lundi le «Dumb Starbucks Coffee» (café Starbucks nul), une parodie de la chaîne de cafés qui a fait fureur dans les médias et réseaux sociaux et attiré moult clients.

C'est dans un quartier de Los Angeles, que cet établissement portant le logo vert de la chaîne de café Starbucks, avec l'adjectif «nul» a fait son apparition vendredi.

À peine ouvert, le Starbucks «nul» a fait le buzz dans les médias et réseaux sociaux, son adresse se faisant connaître de bouche à oreille, et de longues files d'attente se sont formées le week-end, les curieux venant savourer leur capuccino, expresso et thé «nuls». Certains clients ont même accepté de patienter une heure pour être servis.

Lundi, le comique canadien Nathan Fiedler a révélé qu'il était l'auteur de cette farce.

Les autorités américaines ont fermé lundi le «Dumb... (Photo Robyn Beck, AFP) - image 2.0

Agrandir

Photo Robyn Beck, AFP

Dans une «conférence de presse» devant le café, et sur une vidéo postée sur YouTube, il a déclaré: «le fait d'avoir ajouté le mot ''dumb'', nous autorise légalement à utiliser le nom et le logo de la marque, parce que nous avons rempli les conditions minimum pour être considérés comme une parodie, d'après la loi américaine».

«Beaucoup d'entre vous savent probablement que je suis un acteur, mais ce n'est pas une blague», a-t-il précisé, ajoutant: «C'est un vrai business avec lequel je compte bien m'enrichir».

Mais peu de temps après, les autorités sanitaires de Los Angeles ont fermé le Dumb Starbucks Coffee au motif qu'il n'avait pas de «permis sanitaire valide».

La chaîne Starbucks a déclaré avant la fermeture du café que celui-ci n'était pas une de ses filiales. «Nous réfléchissons à la marche à suivre. Quand bien même nous apprécions l'humour de cette démarche, ils ne peuvent pas utiliser notre nom. Il s'agit d'une marque déposée.»

Nathan Fielder a annoncé qu'il avait l'intention d'ouvrir un autre point de vente à Brooklyn, à New York.




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer