Tendance : la «cronut» mania gagne les hôtels

Mi-beigne, mi-croissant, le «cronut» est devenu un véritable... (Photo fournie par Dominique Ansel Bakery)

Agrandir

Mi-beigne, mi-croissant, le «cronut» est devenu un véritable phénomène international.

Photo fournie par Dominique Ansel Bakery

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
RelaxNews

La célèbre pâtisserie new-yorkaise, à l'origine de queues interminables avant l'aube et d'un marché noir aux prix délirants, est maintenant reprise par le milieu hôtelier. Les chefs pâtissiers d'hôtels du monde entier tentent de recréer le «cronut» pour leurs clients.

Hybride «mi-donut» mi-croissant, le dessert crémeux à pâte feuilletée frite du chef pâtissier français Dominique Ansel peut être qualifié sans exagération de dessert de l'année, si l'on en croit son succès depuis sa sortie en mai dernier.

Ces dernières semaines, les chefs pâtissiers de certains hôtels se sont lancés dans la nouvelle tendance en recréant ou réinventant le cronut pour leurs clients, rapporte HotelChatter.com.

Dernier en date, le Mandarin Oriental Cake Shop à Jakarta a sorti sa propre ligne de «Kronuts» avec un «K», une distinction essentielle puisqu'Ansel a déposé la marque de «cronut».

La célèbre pâtisserie new-yorkaise,... (Photo fournie par Dominique Ansel Bakery) - image 2.0

Agrandir

Photo fournie par Dominique Ansel Bakery

Ce «Kronut» est donc couvert de crème à la vanille, d'amandes effilées et saupoudré de cannelle et de sucre.

À la West Town Bakery du Acme Hotel Chicago, le chef pâtissier Chris Teixeira vend des «doughssants» qui ne sont pas ronds, mais rectangulaires, et garnis de crème aux parfums café, chocolat-framboises et myrtilles-lavande.

Le chef Gareth Mullins a importé, lui, la cronut mania au Marker Hotel à Dublin en Irlande, avec une copie imprudente du concept et de la recette de l'original. Comme à la Dominique Ansel Bakery, où la demande est largement supérieure à la petite production de 300 cronuts par jour, les cronuts de The Marker Hotel sont faits en quantité limitée avec un nouveau parfum toutes les semaines. La boulangerie de New York sortant pour sa part un parfum par mois.

En quelques mois seulement, le «cronut» est devenu un phénomène international. Du Japon jusqu'en Australie, les chefs s'en donnent en coeur joie, reproduisant des copies exactes du dessert à pâte laminée frite ou élaborant des versions retravaillées, renommées Zonuts, Frissants, Cro-Nuts, Cronies et Dossants.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600172:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer