Ferme Richard Roger: l'autocueillette de fraises bios compromise

Les champs de la ferme biologique Richard Roger, à Sainte-Dorothée de Laval, ne... (Photo Bernard Brault, Archives La Presse)

Agrandir

Photo Bernard Brault, Archives La Presse

Les champs de la ferme biologique Richard Roger, à Sainte-Dorothée de Laval, ne seront pas ouverts à l'autocueillette de fraises cet été.

Le kiosque de petits fruits rouge sera également fermé à cause d'une maladie fongique qui s'est attaquée à un trop grand nombre de plants de fraises. Le printemps particulièrement frais et pluvieux a d'ailleurs favorisé la prolifération de ces champignons microscopiques. Les propriétaires de la fraisière, le couple Richard et Ginette Roger, ne baissent pas pour autant les bras et espèrent pouvoir à nouveau accueillir des clients l'été prochain. Sur les quelque 500 producteurs de fraises au Québec, seulement une quarantaine possèdent une certification biologique.




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer