Gras, sucrés... mais délicieux: les beignes artisanaux

Après avoir été longtemps vendus presque exclusivement par de grandes  chaînes... (Photo Claudia Finca, fournie par la Cornetteria)

Agrandir

Photo Claudia Finca, fournie par la Cornetteria

Après avoir été longtemps vendus presque exclusivement par de grandes chaînes génériques, les beignes maison font leur retour dans les petits restos, cafés et pâtisseries de la ville. Fourrés à la crème, à la confiture ou au chocolat... ils sont bien sûr toujours aussi riches!

1. La bête à pain

Inspirées du Boston Cream et du Berliner, les rondelles pleines de La bête à pain sont les plus décadentes du lot. Fourrés choco-noisette, ricotta-citron, lime-pistache, puis glacés, ces beignes ne prétendent pas à la légèreté. Malgré les 20 à 30 douzaines de beignes produites par jour, la Bête à pain ne fournit pas. Cela dit, la boulangerie-pâtisserie n'a pas l'intention de se transformer en Tim Hortons artisanal. Il est donc recommandé d'arriver tôt! Prix: entre 1$ et

2,50$ l'unité

114, rue Fleury O., 514-507-7109

Après avoir été longtemps vendus presque... (Photo Ninon Pednault, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Photo Ninon Pednault, La Presse

2. La Cornetteria

Le zeppole est un beigne italien servi à l'occasion de la Festa di San Giuseppe (fête de Saint-Joseph), le 19 mars. À la Cornetteria, on en prépare pendant tout le mois de mars. L'aérien beignet est farci d'une crème (ricotta et crème fouettée) légèrement aromatisée aux essences d'agrumes. Pendant les 11 autres mois de l'année, les amateurs de pâte frite peuvent satisfaire leur goût du sucre avec des bomboloni. Ces beignes fourrés à la crème pâtissière sont frits sur place tous les mercredis et samedis. Prix: bomboloni, 2$ l'unité, zeppole, 2,50$

6528, boul. Saint-Laurent, 514-277-8030

3. Le Gros jambon

Ici, le beigne est particulièrement dodu, si bien qu'il n'est pas toujours complètement cuit au centre. Mais lorsqu'il l'est, attention! Quel délice! Malgré les apparences, la boulotte est plutôt légère. Roulée dans le sucre à la cannelle, la pâte cuite contient fort probablement de la purée de pomme. Le mariage est parfaitement adéquat. Prix: 2,25$ chacun avant taxes.

286, rue Notre-Dame O., Montréal, 514-508-3872

4. Sardine

On ne peut avoir plus frais que les beignes de ce nouveau café de poche. Ils sont préparés presque à la minute, tels les délicieux mini-beignes de Tiny Tom, frits sous les yeux des clients. Chez Sardine, on propose deux versions: glacé à l'érable et roulé dans le sucre à la cannelle. Au diable les calories, on goûte aux deux! Prix: 1$ chacun lorsqu'on en achète 6 ou plus.

9, rue Fairmount, 514-802-8899

5. La Distributrice

Ce sont ceux qui se rapprochent le plus des beignes à l'ancienne de belle-maman. Denses et satisfaisants, il gagneraient à passer deux ou trois minutes au four pour reprendre un peu de croustillant sur les pourtours. Cela dit, ils sont aussi excellents trempés dans le délicieux café au lait de cette nouvelle «distributrice» à deux pas du métro Mont-Royal. Prix: 2$ chacun.

408, av. du Mont-Royal E.




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer