Mélangeur: au-delà du smoothie

L'invention du mélangeur a lancé une véritable petite... (Photo Getty Images/iStockphoto)

Agrandir

L'invention du mélangeur a lancé une véritable petite révolution, ouvrant la voie au développement d'une foule d'autres appareils électriques ménagers du genre.

Photo Getty Images/iStockphoto

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il aura bientôt 100 ans. D'objet vintage à appareil de luxe, le bon vieux mélangeur occupe désormais une place de choix sur les comptoirs des foodies et autres adeptes de smoothies. Seulement des smoothies ? Zoom sur l'histoire d'une machine qui a entraîné une petite révolution en cuisine et drôlement simplifié la réalisation d'une foule de recettes, de l'apéro au dessert en passant par la vinaigrette et la trempette.

Après son lancement en 1937, Fred Waring est parti... (Photo Fred Waring's America Collection, The Pennsylvania State University) - image 1.0

Agrandir

Après son lancement en 1937, Fred Waring est parti personnellement en tournée pour vendre sa machine, le Waring Miracle Mixer Blender.

Photo Fred Waring's America Collection, The Pennsylvania State University

En 1922, un immigrant polonais du Wisconsin du... (Image tirée de Google Patents) - image 1.1

Agrandir

En 1922, un immigrant polonais du Wisconsin du nom de Stephen J. Poplawski a eu l'originale idée de poser un moteur dans un socle fixe, d'y ajouter une lame et, bien sûr, un récipient vertical.

Image tirée de Google Patents

L'INVENTION

Il y a un siècle, un immigrant polonais du Wisconsin du nom de Stephen J. Poplawski a eu l'originale idée de poser un moteur dans un socle fixe, d'y ajouter une lame et, bien sûr, un récipient vertical. Ainsi naissait, tout juste après le grille-pain et le réfrigérateur (mais avant le Kleenex et le Tupperware !), le tout premier liquéfacteur, dit blender (traduction littérale : mélangeur), en 1922, il y a 95 ans très exactement. Au début, la fameuse machine ne servait qu'à faire du lait frappé pour les fontaines de soda. Mais elle avait déjà ce look vertical familier qu'on lui connaît encore aujourd'hui.

LA RÉVOLUTION

L'invention a lancé une véritable petite révolution, ouvrant la voie au développement d'une foule d'autres appareils électriques ménagers du genre. On pense à la brosse à dents électrique (1959) ou au robot de cuisine (1972), tous deux conçus sensiblement à partir du même concept (un moteur, un branchement mural, une utilisation domestique).

LE PERFECTIONNEMENT

Dix ans plus tard, Poplawski a fait breveter un nouvel appareil, cette fois pour réduire les fruits et les légumes en jus. Trois hommes se sont occupés de sa fabrication et du design : L.H. Hamilton, Chester Beach et Fred Osius. C'est Osius qui a ensuite cherché à perfectionner l'appareil et qui a inventé, en 1933, le fameux Waring Blender, le premier mélangeur « moderne », un grand succès commercial.

LA PETITE HISTOIRE

Il faut savoir qu'Osius, en manque de financement, a pris contact avec un certain Fred Waring, musicien de renom (à qui l'on doit le Fred Waring Show des années 40 et 50) et surtout riche amateur d'inventions. On raconte qu'Osius serait allé le chercher jusque dans les coulisses du théâtre Vanderbilt à New York, après une prestation, pour lui vendre son projet. Coïncidence ? L'homme souffrait d'ulcères et devait suivre une diète rigoureuse de purées de légumes crus. On devine que l'invention l'a interpellé, et il a accepté de lui donner un coup de pouce (et quelques sous), mais six mois et 20 000 $ plus tard, il n'était pas satisfait du résultat. Waring a viré Osius, s'est emparé du dossier et a finalement donné son nom au mélangeur en question.

LE « MIRACLE »

Il faut attendre 1937 pour que soit officiellement lancé le fameux mélangeur miracle : le Waring Miracle Mixer Blender, au coût de 29,75 $, une somme qui, pour l'époque, correspondait facilement au prix des Breville et Vitamix de luxe d'aujourd'hui. Waring est parti personnellement en tournée pour vendre sa machine à travers les bars, restos et hôtels du pays, en affirmant que son mélangeur allait « révolutionner les boissons d'Amérique ». Dur de lui donner tort. Quinze ans plus tard, 1 million de machines avaient été vendues. L'appareil ne tardera pas à trôner fièrement sur tous les comptoirs des foyers américains, à côté des ouvre-boîtes et autres batteurs électriques.




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer