• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Gourmand 
  • > Pleins feux sur la cuisine cantonaise à Montréal en lumière 

Pleins feux sur la cuisine cantonaise à Montréal en lumière

La ville de Shenzhen, haut lieu de la... (Photo Thinkstock)

Agrandir

La ville de Shenzhen, haut lieu de la cuisine cantonaise, sera à l'honneur lors du prochain festival Montréal en lumière.

Photo Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Montréal s'ouvre à la Chine. Après l'annonce d'une liaison directe entre la métropole et Pékin, voilà que l'empire du Milieu s'invite à notre table puisque la ville de Shenzhen sera l'invitée d'honneur du festival Montréal en lumière qui se tiendra du 18 février au 5 mars 2016. Très populaire auprès des Québécois, Boston sera pour sa part la ville américaine invitée.

Dans l'histoire du festival, cette présence marquée de l'Asie est une première. « Les premiers contacts ont d'abord été faits avec la Chine, a expliqué Laurent Saulnier, vice-président de la programmation de l'événement, à l'issue d'une conférence de presse qui se tenait mercredi. Et ce sont eux qui nous ont orientés vers Shenzhen. »

Habitués à collaborer avec des villes européennes ou sud-américaines, les organisateurs ont dû effectuer un énorme travail en amont, notamment pour s'assurer que les chefs sélectionnés pouvaient s'exprimer en anglais et qu'ils auraient à leur disposition tous les ingrédients nécessaires à l'élaboration de leurs menus.

DE SHENZEN...

Shenzhen est considérée comme un haut lieu de la cuisine cantonaise, l'une des meilleures de Chine avec son incroyable diversité d'ingrédients et ses méthodes de cuisson variées capables de mettre en valeur toutes leurs saveurs. Les Montréalais qui fréquentent le Quartier chinois auront déjà fait connaissance avec certaines spécialités cantonaises, comme les dim sums.

Pour rendre justice aux saveurs de cette ville chinoise voisine de Hong Kong, le festival a convié dans les cuisines de différents restaurants montréalais les chefs Anthony Dong, du Futian Shangri-La de Shenzhen, Ruitian Yu du Westin Shenzhen Nanshan, Mark Wu du Grand Mercure Shenzhen Oriental Ginza et Scott Xu du Grand Hyatt Shenzhen. « C'est une belle occasion pour la Chine de venir faire un peu de promotion », ajoute M. Saulnier.

... À BOSTON ET LAVAL

Plus près de nous, la présence de Boston, avec sa cuisine se situant entre terre et mer, saura satisfaire les papilles de plusieurs gourmands. Barbara Lynch comptera parmi les sept chefs participants.

La région de Laval sera pour sa part l'ingrédient québécois du festival. Bien souvent dans l'ombre des tables montréalaises, les saveurs lavalloises pourraient surprendre les amateurs. C'est du moins le pari qu'ont fait les organisateurs.

À noter également que, comme l'événement empiétera sur la semaine de relâche scolaire, les enfants qui accompagneront leurs parents dans les restaurants participants auront droit au même plat qu'eux, à un coût moindre. En fait, l'assiette affichera un prix correspondant à leur âge. Une jolie façon de leur faire découvrir la gastronomie.

Consultez le site de Montréal en lumière : montrealenlumiere.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer