• Accueil > 
  • Vivre > 
  • Gourmand 
  • > Un juge suspend la loi interdisant le foie gras à Sao Paulo 

Un juge suspend la loi interdisant le foie gras à Sao Paulo

Un juge de Sao Paulo vient de suspendre la loi interdisant la production et la... (ARCHIVES AP)

Agrandir

ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Sao Paulo

Un juge de Sao Paulo vient de suspendre la loi interdisant la production et la vente de foie gras promulguée fin juin par le maire de la ville, répondant à un recours présenté par l'Association brésilienne des restaurants (ANR).

Le juge Sergio Rui «a suspendu provisoirement la loi jusqu'au jugement final de l'affaire et a demandé des informations supplémentaires au maire et au président de la Chambre municipale», a déclaré mercredi à l'AFP une attachée de presse du tribunal de justice de Sao Paulo.

La loi, approuvée au grand dam des chefs cuisiniers qui avaient demandé au maire, Fernando Haddad, d'y mettre son véto, dénonce le gavage des oies et la souffrance animale, avec des amendes de jusqu'à 1.700 euros pour les restaurants et commerces qui ne la respecteraient pas. Ces derniers avaient jusqu'au 10 août pour s'y adapter.

Le texte avait été salué par les défenseurs des droits des animaux.

Le projet de loi avait été voté le 16 mai par l'assemblée municipale et peu après, l'association brésilienne des Professionnels de la Cuisine avait fait circuler une pétition demandant au maire de mettre son veto au projet.

La pétition défendait «le fois gras en tant qu'instrument culturel de la gastronomie mondiale».

L'Association des professionnels de la Cuisine et de la Haute gastronomie soulignait sur son site internet que Sao Paulo est reconnue comme l'une des trois principales destinations gastronomiques du monde, en concentrant ce qu'il y a de meilleur dans la cuisine internationale.

La promulgation de la loi contre le foie gras sera un «mauvais service» rendu à l'excellence culinaire de Sao Paulo, principalement lorsqu'elle décline la cuisine française qui utilise depuis des siècles le foie gras dans la préparation de divers  plats, consacrés mondialement, poursuivaient les chefs de São Paulo.

Selon eux et l'Association brésilienne des restaurants, préparer des lois sur les aliments «est du ressort des autorités fédérales».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer