La pratique de la musique rendrait les petits plus serviables

Le fait de pratiquer un instrument ou le chant peut aider les petits enfants à... (Photo AFP)

Agrandir

Photo AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

RelaxNews



Le fait de pratiquer un instrument ou le chant peut aider les petits enfants à plus se tourner vers leur prochain pour lui venir en aide mais aussi à résoudre des problèmes.

Des chercheurs de l'université de West London ont travaillé à partir de résultats parus en 2010 de deux chercheurs allemands, Sebastian Kirschner et Michael Tomasello, qui avaient montré que la pratique musicale pouvait améliorer de façon significative le comportement social des petits enfants. Montrant qu'elle entrainait une plus grande coopération et une volonté d'aider l'autre. Mais pour ces nouvelles recherches, l'équipe voulait voir si cette pratique avait aussi un effet sur la résolution de problèmes par l'enfant et si l'on pouvait noter des différences notoires entre les sexes.

Les chercheurs ont présenté leurs résultats cette semaine lors du congrès annuel de la British Psychological Society, à Reading, en Angleterre.

Pour ce faire, les chercheurs ont fait appel à une cinquantaine d'enfants de quatre ans, garçons et filles. On les assigna de manière aléatoire à deux groupes, l'un musical, dans lequel ils jouaient de la musique ou chantaient avec un professeur, et l'autre non musical, dans lequel on leur lisait une histoire.

Leurs résultats ont montré qu'après leurs sessions musicales, Les enfants étaient 30 fois plus susceptibles d'aider les autres que ceux de l'autre groupe. De plus, les membres du groupe musical étaient six fois plus coopérant que les autres, et les filles encore plus que les garçons.

Même si filles et garçons enregistraient des améliorations de leur capacité à résoudre des problèmes après leurs séances de musique, les effets étaient plus forts chez les garçons : les petits musiciens étaient quatre fois plus susceptibles de résoudre des problèmes que les garçons du groupe de lecture.

Ces recherches «soulignent le besoin que parents et enseignants comprennent l'importance du rôle joué par la pratique musicale chez l'enfant en terme de lien social et de serviabilité», a noté la chercheuse Rie Davies. Et de conclure, «la pratique musicale en classe, notamment le chant, peut encourager les élèves avec des difficultés émotionnelles et d'apprentissage de se sentir moins exclus dans l'environnement scolaire».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer