Jeunes parents: pas que des inconvénients !

Julie St-Georges et son fils.... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

Julie St-Georges et son fils.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Avoir un enfant très jeune force à réévaluer ses ambitions professionnelles et ses possibilités - notamment celle de voyager sans destination fixe. Mais les jeunes parents trouvent qu'il y a aussi des avantages à avoir un bébé à l'âge de l'université. En voici quelques-uns.

L'âge idéal ?

Devenir mère à 20 ans pose quantité de défis sur le plan social. Sur le plan biologique, toutefois, c'est loin d'être une mauvaise chose, a dit un médecin à Julie. Émilie et elle croient en outre qu'elles ont plus d'énergie que les parents plus âgés et qu'elles se sentiront plus proches de leur enfant : elles auront environ 40 ans quand leur petit en aura 20.

Plus de folie

« Les parents plus âgés sont souvent assis sur le banc et regardent leur enfant jouer au parc, raconte Julie. Moi, j'embarque plus dans son univers. Son père aussi. On est plus fous, on se donne moins de restrictions vis-à-vis ce qu'il est correct ou non de faire en public... »

Boule d'amour

« Ce que j'aime ? Quand ma fille me dit : "T'es ma maman à moi", et qu'elle ne veut pas que les amis de la garderie m'approchent. Je trouve ça cute. »

Maturité accélérée

« Je ne faisais pas à manger avant d'être enceinte, raconte Julie. J'ai eu neuf mois pour me pratiquer : il fallait déjà que je mange bien pendant la grossesse. » Émilie dit qu'elle ne se trouvait pas immature, mais qu'elle a beaucoup gagné en maturité depuis qu'elle est maman. « Je savais déjà cuisiner un peu. Le reste du quotidien - l'épicerie, les factures, la paperasse - je l'ai appris sur le tas. »

Quelle horloge biologique ?

« Quand je l'ai rencontré, il disait qu'il voulait 14 enfants ! », dit Cassandre à propos de son amoureux, Alexandre. Elle serait partante pour trois au maximum. Eva est déjà là, mais ils ne se sentent pas pressés pour la suite... Julie juge aussi qu'elle a tout son temps et se réjouit de n'avoir jamais à penser à son horloge biologique : « Je ne me chercherai pas un gars pour me faire un bébé ! »

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Jeunes parents: «Lâchez-moi avec mon âge !»

    Famille

    Jeunes parents: «Lâchez-moi avec mon âge !»

    Se fondre dans la masse n'est pas toujours possible pour Émilie* et Julie St-Georges. Contrairement à la plupart des garçons et des filles de leur... »

  • Papi à... 44 ans

    Famille

    Papi à... 44 ans

    Cassandre est devenue maman à 22 ans. Son père est donc devenu grand-papa à un âge où d'autres hommes accueillent leur premier enfant ! »

  • Jeunes parents: quand tout n'est pas rose

    Famille

    Jeunes parents: quand tout n'est pas rose

    Cassandre a pu compter sur son copain Alexandre et sur leurs familles. Julie a pu compter sur le père de son enfant même s'ils ne sont plus ensemble.... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer