Portrait de famille: les Carrière-Desjardins

Thalie Carrière, 50 ans, travaille pour le manufacturier de... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

Thalie Carrière, 50 ans, travaille pour le manufacturier de bas-culottes Doris. Pour elle, la famille est centrale. Réjent Desjardins, 56 ans, est président de la société d'imprimerie Minimédia. Il est prêt à beaucoup pour assurer le bonheur de ses proches. Maude Laniel, 19 ans, étudie en commercialisation de la mode. Annie Couture-Desjardins, 23 ans, termine un baccalauréat en comptabilité à HEC Montréal.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Sophie Allard
La Presse

Habitant sous le même toit, ces parents et ces jeunes femmes occupées (qui ont une vie bien à elles !) ont tout un défi: s'organiser et se réunir sur une base régulière. Cette famille recomposée de Laval a quelques trucs pour y arriver. Et ça fonctionne.

Un calendrier familial

Chaque membre de la famille a un téléphone intelligent avec lequel il partage un calendrier familial. Toute activité y est inscrite. « Nous avons des horaires assez variés. Entre l'école, le travail, l'entraînement et les autres activités, il peut être difficile de savoir où se trouve chacun d'entre nous », dit Thalie. Annie sera-t-elle présente ce week-end ? Maude soupera-t-elle à la maison ? « Grâce au calendrier, nous sommes au courant des allées et venues de tous. Ça facilite l'organisation. »

Le dimanche aux fourneaux

Thalie est la responsable de la cuisine. C'est elle qui va faire les courses et qui cuisine. Réjent et les filles mettent la table et desservent. « Je fais souvent l'inventaire du garde-manger pour ne rien jeter. Et j'ai mis une liste sur le comptoir : chacun y met ce qu'il souhaite manger. Le dimanche est consacré à la cuisine. » Thalie prépare plusieurs repas, à tendance végétarienne, à l'avance. « Si on arrive tard le soir, on sait qu'on peut se mettre quelque chose sous la dent rapidement. Et nous sommes plus libres durant la semaine de faire nos activités. » Et dans le frigo, on trouve toujours des collations de légumes prêtes à grignoter.

Un bordel caché

Annie et Maude s'occupent de leur lavage. Et le ménage ? « On a lâché prise en ce qui a trait à leur chambre. C'est bordélique, mais c'est leur espace. Par contre, dans les espaces communs, on leur demande d'être à l'ordre. Sinon, ça peut facilement devenir encombré... »

Nombreuses occasions de célébrer

Thalie profite de toutes les occasions - de la Saint-Patrick à Pâques en passant par la Saint-Valentin - pour réunir la famille autour d'une bonne et belle table. « On planifie ces rencontres à l'agenda. Je prépare toujours une table thématique, décorée. On se retrouve pour célébrer. C'est très important, ça aide à maintenir le lien malgré nos horaires chargés. » Pendant que Thalie popote, tous se réunissent autour de l'immense îlot de cuisine. « C'est notre point de rencontre. On s'y retrouve immanquablement. »

De précieux cadeaux

Parce que le temps passé en famille est précieux, Thalie et Réjent ont commencé, il y a un an, à offrir des sorties familiales à leurs filles. « Pour Noël, nous leur avons offert des billets pour le spectacle Beatles Story Band auquel nous avons assisté tous les quatre. Pour Pâques, on leur a offert des billets pour une pièce de théâtre d'été. Nous irons bien sûr avec elles. Ça nous permet de nous retrouver, sinon on ne se verrait jamais à l'extérieur de la maison. »

Respect et intimité

Pour une cohabitation harmonieuse (entre adultes !), il faut une bonne dose de respect. « On aime bien que nos filles soient souvent à la maison, avec leurs compagnons. On préfère les voir ici, on fait des brunchs le matin. » Par contre, il importe que les espaces privés et l'intimité de chacun soient respectés. « Réjent et moi sommes couchés tôt. Alors les filles respectent notre besoin de tranquillité. Par exemple, elles mettent des écouteurs pour ne pas faire de bruit. »

De nouvelles recettes

Thalie adore cuisiner et essayer de nouvelles recettes. Une fois par semaine, elle propose un nouveau plat. « Nous nous amusons à noter ces recettes, nous donnons une note sur 10 et nous passons nos commentaires. J'inscris la date et les notes dans le livre de recettes. »




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer