La bague au doigt

Que ce soit pour la grande demande ou pour le jour J, le choix d'une bague de... (PHOTO FOURNIE PAR TIFFANY & CO)

Agrandir

PHOTO FOURNIE PAR TIFFANY & CO

Que ce soit pour la grande demande ou pour le jour J, le choix d'une bague de fiançailles et d'une alliance ne se fait pas à la légère. Regard sur quelques tendances afin de vous aider à faire un choix éclairé... pour le reste de votre vie!

L'application Guide des bagues de fiançailles de Tiffany & Co.... (PHOTO FOURNIE PAR TIFFANY & CO) - image 1.0

Agrandir

L'application Guide des bagues de fiançailles de Tiffany & Co.

PHOTO FOURNIE PAR TIFFANY & CO

La technologie à votre service

En 2014, la technologie s'invite dans le domaine traditionnel des alliances et des bagues de fiançailles. Ainsi, la Maison Birks propose Acredo, un nouveau service assisté par ordinateur qui permet  de personnaliser son alliance selon ses goûts et critères: modèle, épaisseur, fini, alliage, détails... Les possibilités sont infinies, ou presque: on peut même y faire graver une inscription écrite de sa main! Un service fort populaire, qui plaît beaucoup à la génération Y et à une clientèle moins conventionnelle, comme les couples de même sexe. De son côté, Tiffany & Co a lancé dernièrement l'application Guide des bagues de fiançailles. Divers outils y sont proposés, dont un baguier virtuel qui permet de déterminer la taille  de son doigt. On peut y parcourir la collection, discuter en direct avec un gemmologue et même prendre sa main en photo pour y glisser la bague choisie!

Tradition japonaise

Le mokume-gane est une technique de joaillerie dérivée d'un savoir ancestral japonais, qui servait à la fabrication des samouraïs. Sa popularité est grandissante, remarque la joaillière Émilie Leblanc Kromberg, spécialisée dans cette technique. «Des gens de partout dans le monde s'intéressent à cette technique, car ils désirent une alliance unique et symbolique», observe celle qui a fondé son entreprise Élk joaillerie en 2010. Assemblage de différents métaux comme l'argent et l'or blanc ou l'or blanc et l'or rose, la technique charme les gens, car elle donne un résultat toujours unique, tout en symbolisant l'union amoureuse par la fusion des métaux. Pour obtenir ce résultat, de fines plaques des différents métaux sont assemblées en alternance, soudées et limées pour obtenir un fini très naturel, qui rappelle le bois. D'ailleurs, mokume-gane signifie littéralement oeil-bois-métal».

Diamants de couleur

Les diamants de couleur plaisent de plus en plus aux clients pour les bagues de fiançailles. Chez Tiffany & Co, on remarque un intérêt grandissant pour les diamants jaunes, tout comme à la Maison Birks, qui a quelques rarissimes diamants jaunes canadiens. «C'est un diamant qui a de plus en plus de succès sur le marché nord-américain; en ce moment, c'est très recherché», confirme Jean-Christophe Requero, directeur pour l'est du Canada chez Tiffany & Co. Spécialisé en diamants de couleur, Ecksand vend beaucoup de bagues de fiançailles, mais de plus en plus d'alliances ornées de diamants de couleur, note Erica Biancinni, copropriétaire. «Les bagues de fiançailles sont déjà touchées par ce phénomène et la tendance s'élargit aux alliances. Que les diamants soient roses, jaunes ou champagne, une touche de couleur permet de se distinguer.»

L'alliance s'éclate

Longtemps cloisonnée au jonc traditionnel, l'alliance ose. «De plus en plus, les dames vont opter pour une alliance avec des diamants à l'intérieur», souligne M. Requero, de Tiffany & Co. Une tendance qui permet de porter l'alliance seule, en conservant l'effet glamour normalement associé à la bague de fiançailles. Chez Ecksand, on note la popularité de l'alliance avec diamant solitaire, un type de bague offert au sein de la collection Stackable, qui permet de porter sur un même doigt des anneaux très fins sertis de petits diamants, soulignant divers événements (fiançailles, alliance, premier enfant...). «La tendance est aux lignes très épurées et raffinées avec des joncs fins, qui attirent l'attention sur la beauté naturelle des pierres», croit Mme Biancinni.

Que ce soit pour la grande demande ou pour le jour... (PHOTO FOURNIE PAR BIRKS) - image 2.0

Agrandir

PHOTO FOURNIE PAR BIRKS

L'or rose

Il y a bien sûr l'or jaune, l'or blanc, l'argent, le platine. Mais LA nouvelle tendance, c'est l'or rose, alliage d'or jaune, de cuivre et d'argent. «L'or rose est vraiment populaire en ce moment et c'est une teinte qui est très flatteuse sur une peau rosée», remarque Francis Guidon, chef des relations publiques pour la Maison Birks. Même constat chez Ecksand, où l'or rose gagne de plus en plus la faveur des nouvelles mariées, notamment pour les alliances, note Mme Biancinni. «L'or rose est vraiment populaire, on en voit de plus en plus agencé avec des diamants blancs. C'est une couleur qui donne un effet plus naturel et qui met l'accent sur le diamant.»




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer