Les Américaines se font de plus en plus refaire le menton

Dossiers >

Chirurgie plastique

Vivre

Chirurgie plastique

Consultez notre dossier pour tout connaître sur la chirurgie plastique. »

«Les gens associent inconsciemment un menton carré à... (Photo Photos.com)

Agrandir

«Les gens associent inconsciemment un menton carré à l'autorité, la confiance en soi et la compétence», explique le chirurgien new-yorkais Darrick Antell qui a étudié les désirs de paraître chez les dirigeants d'entreprises.

Photo Photos.com

Agence France-Presse
Washington

La chirurgie esthétique du menton et des maxillaires est en pleine expansion aux États-Unis, avec le vieillissement des baby-boomers et le développement des réunions de travail par vidéo, mais elle reste loin derrière les implants mammaires ou les liposuccions.

Selon les statistiques 2011 de la Société américaine des chirurgiens esthétiques (ASPS) publiées lundi, ce type d'interventions a augmenté de 71% en un an, quels que soient l'âge ou le sexe des patients, augmentant «plus vite que l'implantation mammaire, les injections de Botox et la liposuccion combinés».

«Le menton et la ligne des maxillaires sont parmi les premiers endroits touchés par l'âge. Refaire son menton est considéré comme un moyen de paraître à nouveau jeune, comme pour un lifting», affirme le président de l'ASPS Malcolm Roth dans un communiqué de presse.

«Les gens associent inconsciemment un menton carré à l'autorité, la confiance en soi et la compétence», ajoute le chirurgien Darrick Antell de New York qui a étudié les désirs de paraître chez les dirigeants d'entreprises.

Le rapport précise qu'il y a eu 13,8 millions d'interventions en 2011 aux États-Unis, dont 1,6 million d'interventions chirurgicales avec l'implant mammaire, l'opération du nez et la liposuccion dans le trio de tête.

Les interventions diverses sur les seins représentent globalement un quart des interventions chirurgicales. Elles sont au nombre de 20 000 pour la chirurgie du menton.

Les injections de Botox sont en tête pour les interventions cosmétiques avec 5,6 millions d'interventions en 2011, en augmentation de 5% sur un an mais de 621% depuis 2000.

Selon des chiffres 2010 publiés par la Société internationale des chirurgiens esthétiques (ISAPS), un peu moins d'une intervention chirurgicale esthétique sur cinq (17,1%) dans le monde est réalisée aux Etats-Unis, suivis du Brésil (16,8%). Le premier pays européen, l'Italie, est en septième position suivi de la France en neuvième position.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600172:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer