• Accueil > 
  • Vivre 
  • > Motivation: de la citation à l'action 

Motivation: de la citation à l'action

« Sois toi-même. » « Le succès, c'est tomber sept fois et se relever huit fois.... (PHOTO MASTERFILE)

Agrandir

PHOTO MASTERFILE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

« Sois toi-même. » « Le succès, c'est tomber sept fois et se relever huit fois. » « Le destin, c'est une affaire de choix. » Ces phrases, les médias sociaux nous les livrent chaque jour. L'objectif, c'est de nous motiver. Nous pousser à l'action. Nous aider à trouver le bonheur. Et ça fonctionne ? Réflexion sur la question.

THÉRAPIE PAR LA CITATION

Les citations, les phrases inspirantes et les proverbes pullulent sur les réseaux sociaux. Des millions d'utilisateurs relaient ainsi leur vision de la vie, souvent sur fond de coucher de soleil, d'enfants souriants et autres paysages luxuriants. Ces réflexions connaissent un succès retentissant, mais elles sont à prendre avec un grain de sel, préviennent des psychologues.

« Ce besoin de phrases pour s'inspirer, se motiver, il est de plus en plus fréquent, note Lucie Mandeville, psychologue et auteure de nombreux livres sur la psychologie positive. On trouve d'ailleurs sur le web de plus en plus d'initiatives de ce genre au quotidien : une citation par jour, mais aussi un geste précis à faire, une photo à prendre... Les gens ne le font plus que pour eux : ils le partagent à leur réseau. »

Devant cet engouement, sur les réseaux comme Facebook, Pinterest, Instagram et Twitter, de nombreux utilisateurs se sont spécialisés au cours des dernières années dans la fabrication ou la diffusion de phrases motivantes.

« Qu'importe votre prison, vous en avez les clés », nous rappelait récemment le dalaï-lama, par l'entremise du compte Facebook Citations et proverbes. Ou encore « vous êtes né pour la victoire », nous rappelle tout simplement Motivational Quotes sur Instagram.

Longtemps relégués aux bibliothèques - ou, dans le meilleur des cas, au bas des pages des agendas de papier -, les propos de grands penseurs tels que Gandhi et Confucius font désormais partie de notre quotidien.

« Il y a plusieurs publics [pour ce type de contenu]. Il y a des personnes qui ont envie de construire, de prendre conscience de leurs responsabilités. On a le choix : on peut choisir que la vie soit belle ou choisir que la vie soit injuste », croit Annelise Mougeolle, créatrice du compte Facebook Pensées Lumineuses, en France.

Elle relaie régulièrement des phrases inspirantes, et invite le public à faire de même. « Ces phrases m'ont beaucoup aidée dans des moments de doute ou de difficultés personnelles, explique-t-elle. Je prenais conscience qu'en nourrissant son cerveau de pensées positives, on apprenait à le restructurer et que nous pouvions bâtir des nouvelles fondations de pensées. »

UN RÉEL IMPACT ?

Il est tout à fait sain de s'arrêter au sens d'une citation de temps à autre, précise Lucie Mandeville, mais de là à en faire la base d'un vrai changement, il y a un pas. Ou deux.

« Certaines personnes vont surfer sur ces mots, et ça va leur faire un bien intérieur sur le moment. Par contre, la majorité des gens vont lire ces phrases-là, et ils ne vont rien changer dans leur vie. Je me trouve vraiment cheap de dire ça, mais c'est le constat que je fais », affirme la psychologue, du bout des lèvres.

Rose-Marie Charest, elle aussi psychologue, abonde dans le même sens. Pour elle, le besoin quotidien de ce type de phrases peut même être préoccupant. « Il faut faire attention : plus on est souffrant, plus on est à la recherche de la phrase magique qui fera en sorte qu'on se sentira bien, prévient-elle. Le verre a l'air plein quand on a soif. On voit souvent les personnes les plus vulnérables avoir plein de mots pour décrire ce que devrait être leur vie. Elles essaient de se convaincre, et parfois, elles n'y arrivent pas, car la souffrance est à un autre niveau. »

UNE « CONNEXION »

Rien de magique aux mots de Nelson Mandela, donc, mais il s'agit peut-être de l'occasion de se recentrer sur soi, nuance Lucie Mandeville. « On a à l'intérieur de nous une dimension plus existentielle. À mon avis, il y a des phrases qui sont un chemin direct vers cette dimension. Ça nous connecte avec nous-mêmes. »

C'est le cas d'Annelise, qui voit la lecture de ces citations comme un moment pour réfléchir à ses valeurs. Elle apprécie particulièrement les images rapportant les mots du dalaï-lama et de Bouddha. « Les thèmes sur la pensée créatrice m'inspirent beaucoup ainsi que ceux du non-jugement, du respect entre les êtres », explique-t-elle.

Rose-Marie Charest croit qu'il s'agit d'une réflexion souvent salutaire si elle est perçue comme un outil de plus dans une grande boîte.

« Le mot-clé, c'est "inspirant". Par contre, on sait que pour quelqu'un qui est vraiment souffrant, la solution va se trouver davantage dans le fait d'être en relation avec quelqu'un qui va l'aider à voir ce qui se passe en lui », estime Rose-Marie Charest, psychologue.

De plus, rappelle Lucie Mandeville, si Gandhi avait une vision extraordinaire de la vie... il n'avait pas d'enfant à aller chercher à la garderie ni de journée à passer au bureau, lui. « Notre contexte n'a rien à voir avec le leur ! Et parfois, il est très possible qu'on ne veuille pas changer totalement notre vie. Tant mieux s'il y a des moments où l'on se sent en cohérence avec ces phrases-là, mais il ne faut pas se sentir coupable le reste du temps. »

UNE INITIATIVE QUÉBÉCOISE

Il y a quelques années, Vicky Girouard s'est retrouvée, avec sa partenaire d'affaires, devant un choix difficile : fermer les portes de leur petite entreprise ou trouver un nouveau créneau. Pour se donner du courage au quotidien, elle collait des phrases comme « aie confiance en toi » sur son miroir, ou près de son ordinateur. « Ça m'aidait à garder "le focus", à garder ma motivation. Comme si ça me reprogrammait chaque fois », raconte-t-elle. Surprise par l'effet qu'ont eu ces phrases sur elle, la femme d'affaires a décidé de les commercialiser sous forme d'autocollants. C'est ainsi que le concept de Motivop est né. Au total, l'entrepreneure de Sherbrooke commercialise une trentaine d'autocollants, dont les populaires « Tout est possible ! », « Crois en tes rêves ! » et « La vie est belle ! ».

« On a souvent un sentiment de perte de contrôle quand ça va moins bien. Ces phrases, c'est une façon de retrouver notre motivation. »

LE CLUB DES MAL CITÉS

« Je suis égoïste, impatiente et légèrement anxieuse. Je fais des erreurs, je suis incontrôlable et parfois difficile à endurer. Mais si tu ne peux pas me supporter à mon pire, alors tu ne me mérites certainement pas à mon meilleur. »

Cette citation savoureuse a été attribuée des milliers de fois à l'actrice américaine Marilyn Monroe. La diva avait certes le sens de la répartie, mais elle n'aurait jamais prononcé ces mots, aussi inspirants soient-ils. Les historiens ont beau chercher, il n'existe aucune trace de cette déclaration percutante.

Marilyn Monroe fait partie du club sélect des grands de l'Histoire cités à tort et à travers sur les réseaux sociaux. Les images font rêver et les phrases sont accrocheuses, mais lorsqu'on fouille... on ne trouve aucune preuve que ces déclarations sont bel et bien de l'auteur à qui on les attribue.

De nombreux sites internet font d'ailleurs la chasse aux citations mal attribuées sur le web. Martin Luther King, Mark Twain, Gandhi, Winston Churchill... l'aura de ces icônes ajoute du poids à des propos sur les médias sociaux.

Bien que ces mots soient empreints de bons sentiments et qu'ils inspirent chaque jour des millions de personnes, pourquoi ne pas se pencher un moment sur les propos réels de ces femmes et de ces hommes qui ont marqué l'histoire ? Voici les faits derrière certaines des citations les plus populaires sur le web.

« Les femmes bien élevées passent rarement à l'histoire. » - Déclaration attribuée à Marilyn Monroe, Eleanor Roosevelt et Anne Boleyn, pour ne nommer que celles-là.

En vérité : Ces mots sont plutôt ceux de Laurel Thatcher Ulrich, historienne, professeure à l'université Harvard et lauréate d'un prix Pulitzer. En 1976, elle a écrit ces mots pour un article.

« Dans 20 ans, tu seras davantage déçu par les choses que tu n'auras pas accomplies que par ce que tu auras fait. » - Attribué à Mark Twain.

La vérité : L'auteur américain a marqué des générations de lecteurs par des écrits clairvoyants sur l'humanité. Cependant, il a pris de bien plus grands détours littéraires pour amener ses lecteurs vers l'action.

« Soyez le changement que vous souhaitez voir dans le monde. » - Attribué à Gandhi.

La vérité : Bien que sa sagesse ne fasse aucun doute, Gandhi n'aurait jamais prononcé ces mots. La déclaration connue qui s'en rapproche le plus va comme suit : « Si nous pouvions changer à l'intérieur de nous-même, le monde pourrait changer aussi. Lorsqu'un homme change profondément, le monde change aussi à travers lui. [...] »

« La fin justifie les moyens. » - Attribué à Nicolas Machiavel, dans Le Prince.

La vérité : Bien qu'elle résume essentiellement sa pensée, cette phrase n'a jamais été écrite ni prononcée par Machiavel. Voici un extrait beaucoup moins concis et percutant, mais authentique : « Un esprit sage ne condamnera jamais quelqu'un pour avoir usé d'un moyen hors des règles ordinaires pour régler une monarchie ou fonder une république. Ce qui est à désirer, c'est que si le fait l'accuse, le résultat l'excuse [...]. »

«  Que vous pensiez pouvoir le faire ou non, vous avez raison. » - Attribué à Henry Ford

La vérité : La seule référence à cette citation est issue d'un magazineReader's Digest publié en 1947... qui ne cite pas sa source. Plusieurs historiens mettent en doute l'authenticité de cette déclaration. Le concept n'était d'ailleurs pas nouveau : Virgile en a fait mention dans des textes publiés à l'époque de l'Empire romain !

QUI A DIT QUOI ?

Ces citations ont été relayées des millions de fois et elles ont inspiré tout autant de lecteurs. 

« Votre existence est limitée. Ne la gaspillez pas à vivre la vie de quelqu'un d'autre. » - Steve Jobs, cofondateur d'Apple.

« La vie, c'est comme la bicyclette. Il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre. » - Albert Einstein, physicien théoricien

« Le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre. » - Nelson Mandela, ex-président de l'Afrique du Sud

« Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours. » - Gandhi, dirigeant politique et guide spirituel indien

« Le succès est un mauvais professeur. Il pousse les gens intelligents à croire qu'ils sont infaillibles. » - Bill Gates, cofondateur de Microsoft

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Motivop s'élance contre le décrochage

    Affaires

    Motivop s'élance contre le décrochage

    « Parfois, il suffit d'un seul mot, dit au bon moment et à la bonne personne, pour changer le cours de sa vie. » C'est le leitmotiv de la compagnie... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer