• Accueil > 
  • Vivre 
  • > Habitudes de vie: une attitude positive ne suffit pas 
Exclusif

Habitudes de vie: une attitude positive ne suffit pas

Les Québécois disent être pleins de bonne volonté pour améliorer leurs... (Photo Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

Photo Alain Roberge, La Presse

Les Québécois disent être pleins de bonne volonté pour améliorer leurs habitudes de vie, selon un sondage commandé par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), obtenu par La Presse en vertu de la Loi sur l'accès à l'information. «Mais est-ce bien la réalité ou n'est-ce pas plutôt la réponse que les gens savent qu'on attend d'eux?», s'interroge la société SOM dans le rapport final de l'enquête.

Les repas au restaurant sont populaires: les 1004 adultes francophones sondés ont dit y consommer 2,5 repas par semaine, en moyenne. Seuls 16% des répondants ont indiqué n'avoir pris aucun repas au resto au cours des deux semaines précédant l'enquête.

«Les gens vont beaucoup au restaurant, a constaté Élaine Caponi, nutritionniste en pratique privée. L'incompétence à faire des repas à la maison est de plus en plus flagrante. Les repas au resto sont pourtant moins sains.»

Bonne nouvelle: les fruits et légumes ont aussi la cote. Près de 70% des répondants ont affirmé «avoir fait des efforts au cours de la dernière année pour augmenter leur consommation de fruits et légumes». Mais beaucoup moins de gens (28%) pensent l'augmenter au cours de la prochaine année.

Pas assez de légumes

Gros hic: les Québécois sous-estiment le nombre de portions de fruits et légumes qu'il est recommandé de manger. Ils croient qu'il en faut cinq par jour. Or, selon le Guide alimentaire canadien, un adulte doit plutôt consommer entre 7 et 10 portions de fruits et légumes, quotidiennement. «Les gens retiennent qu'il faut manger cinq fruits par jour, mais il faut surtout manger des légumes», a souligné Mme Caponi.

Les femmes sont «plus conscientes de la nécessité de consommer plusieurs portions de fruits et légumes par jour que les hommes», d'après l'étude. Plus de femmes que d'hommes (73% contre 65%) ont aussi dit «avoir fait des efforts» pour diminuer leur consommation «d'autres aliments».

Moitié active, moitié inactive

La pratique de l'activité physique divise les Québécois: la moitié bouge (26% sont très actifs, 26% plutôt actifs), tandis que l'autre moitié est sédentaire (29% sont peu actifs, 19% plutôt inactifs). Les deux tiers des répondants ont néanmoins affirmé avoir fait des efforts, au cours de la dernière année, pour faire du sport plus souvent.

«Objectivement, les gens ne sont pas aussi actifs qu'ils le disent, a indiqué Paul Boisvert, kinésiologue et coordonnateur de la chaire de recherche sur l'obésité de l'Université Laval. À peine 15% de la population fait 150 minutes d'activités modérées à intenses par semaine, la norme qu'on voudrait imposer.» Augmenter la dose à 300 minutes de sport par semaine - soit cinq heures - est encore mieux pour la santé, a souligné le spécialiste.

Les municipalités devraient faciliter la pratique du sport, estime la vaste majorité (87%) des répondants. Les employeurs devraient, eux aussi, aider leurs employés à bouger (selon 82% des gens). Moins nombreux (72%) sont ceux qui croient que le gouvernement devrait inciter les citoyens à faire plus d'activité physique.

«Il est certain que les gens ont une attitude positive à l'endroit de ces saines habitudes de vie», conclut le rapport.

Ce sondage web s'est déroulé du 31 mars au 10 avril 2011. La marge d'erreur d'échantillonnage maximale sur les résultats s'établit à 4,2 points de pourcentage, à un niveau de confiance de 95%, précise SOM.

-Avec la collaboration de William Leclerc

_____________________________________

Repas pris au restaurant par semaine

> Aucun: 16% des gens

> 1: 26%

> 2 ou 3: 38%

> 4 ou plus: 20%

> Moyenne: 2,5 repas au resto par semaine

Note: Nombre de repas pris par semaine au restaurant (sur place ou à emporter), au cours des deux semaines qui ont précédé l'enquête.

Source: Sondage SOM sur une campagne visant la promotion de saines habitudes de vie du MSSS, menée auprès de 1004 adultes francophones, en 2011.




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer