Le bon, la brute et le truand

Léon Courville St-Pépin Réserve 2012...

Agrandir

Léon Courville St-Pépin Réserve 2012

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Véronique Rivest
La Presse

Je ne dirai jamais que tous les vins du Québec sont bons. Et ceux qui le disent ne rendent pas service à l'industrie. Il n'y a pas un pays ou une région qui a le monopole de la qualité. Il se fait du bon, du moins bon et du mauvais partout. Mais ce qui se passe dans notre propre cour est excitant et vaut la peine qu'on s'y intéresse.

Cultiver la vigne ici n'est pas facile. Les défis majeurs sont d'ordre climatique: nos hivers sont très froids et la saison végétative est courte, avec de sérieux risques de gel au printemps et à l'automne.

La vigne européenne, Vitis vinifera, qui est à l'origine de tous les cépages bien connus, ne survit pas à des températures soutenues de -20°C. C'est donc la culture de cépages rustiques (issus de vignes indigènes à l'Amérique du Nord) et de cépages hybrides (issus de croisements entre différentes espèces de vignes), adaptés à notre climat, qui s'est imposée au Québec.

Les débuts d'une viticulture soucieux de qualité remontent aux années 80. C'est donc une industrie très jeune. Il y avait tout à faire. La croissance a été difficile, parsemée d'embûches, mais tout de même rapide. L'amélioration de la qualité en moins de 40 ans, et particulièrement dans les 10 dernières années, est énorme, et on produit aujourd'hui des vins tout à fait dignes d'intérêt au Québec.

Les cépages les plus cultivés sont des cépages hybrides. Au début, ils étaient développés avant tout pour leur rusticité, sans nécessairement penser à la qualité du vin qu'ils donneraient. Mais la recherche a évolué, et de nombreux nouveaux hybrides cultivés aujourd'hui non seulement sont résistants au froid, mais produisent aussi de meilleurs vins. Le vignoble gagne également en maturité: une vigne plus âgée donne de meilleurs fruits. Et les vignerons ont acquis de l'expérience. Ils connaissent mieux les terroirs et les cépages qui leur conviennent, ainsi que la culture de la vigne, et comment l'adapter à nos conditions particulières. Ils ont une meilleure compréhension des vinifications, et sont épaulés par des consultants qui cumulent maintenant de nombreuses années d'expérience au sein du vignoble québécois. Bien sûr, le réchauffement climatique joue aussi un rôle: la saison de croissance s'est allongée de presque 3 semaines en 30 ans. On cultive même avec succès des cépages vinifera, bien qu'à petite échelle.

L'Orpailleur Blanc 2014... - image 2.0

Agrandir

L'Orpailleur Blanc 2014

Et les résultats sont surprenants. Les meilleurs vins québécois, élaborés en harmonie avec le terroir, sans essayer de le dénaturer, sont des vins légers et fringants. Des blancs et des rosés, tout en fraîcheur, avec des taux d'alcool modérés. Les rouges, qui nécessitent une plus longue maturation, sont plus difficiles. Mais plusieurs sont très réussis, dans un style léger, peu tannique, tout en fruit et en fraîcheur.

Le climat se prête aussi très bien à l'élaboration de vins mousseux. Il est surprenant qu'il n'y en ait pas plus, mais leur production est onéreuse. Et, bien sûr, le climat devient un atout plutôt qu'un obstacle pour la production de vins de vendanges tardives et de vins de glace. À ce chapitre, le Québec produit certains des meilleurs vins doux au pays.

Et le plus cool, dans tout ça? C'est que les meilleurs vins possèdent un caractère particulier, ils commencent à avoir une signature «terroir québécois». Non, ils ne ressemblent pas à un vin français, italien ou californien. Ils ont leur propre style, et c'est ce qu'on aime: les vins issus de terroirs différents ne se ressemblent pas. Et tout le monde est en droit d'aimer ou non.

Vignoble Ste-Pétronille Voile de la Mariée 2014... - image 3.0

Agrandir

Vignoble Ste-Pétronille Voile de la Mariée 2014

Suggestions de blancs québécois

Vignoble Ste-Pétronille Voile de la Mariée 2014, 16,60 $ (733725) 11,7%

Cépages utilisés: vandal cliche, vidal, acadie. Aromatique, il rappelle l'odeur sucrée des champs en été, le mélilot, avec des notes de tilleul, de pomme verte et de fleur d'oranger. Très frais, avec des notes florales et herbacées, et un caractère juteux. Un brin de CO2 ajoute du tonus. Ça ne ressemble à rien d'autre, et on aime ça! Encore un bel apéro, ou à essayer avec sushis ou crevettes poêlées à l'orange et aux herbes.

L'Orpailleur Blanc 2014, 15,80 $ (704221) 11,5%

Cépages utilisés: vidal et seyval blanc. Très joli nez aux notes de pomme verte et de pamplemousse, avec une pointe d'herbes fraîches (basilic, menthe) et de bourgeon de cassis. Bel équilibre entre fraîcheur et fruit juteux. Léger et rafraîchissant, parfait pour les chaudes journées d'été, pour accompagner une salade au fromage de chèvre, une salade fenouil et pamplemousse, ou encore des poissons grillés.

Léon Courville St-Pépin Réserve 2012, 29,95 $ (10919723) 12,5%

Cépage utilisé: 100% st-pépin. Ambitieux et très réussi. Un fruit fin, pomme, pêche, avec des notes de beurre, d'épices et de grillé. Le bois, très bien dosé, apporte volume et complexité tout en laissant place à la fraîcheur du fruit. Très harmonieux. Idéal pour un poisson en sauce à la crème ou un risotto aux fruits de mer.

Artisans du Terroir Prémices d'Automne 2014... - image 4.0

Agrandir

Artisans du Terroir Prémices d'Automne 2014

Artisans du Terroir Prémices d'Automne 2014, 14,25 $ (742429) 12,5%

Cépages utilisés: cayuga, vidal. Rond en bouche avec des notes d'abricot et de melon miel. Sec, très frais, simple mais savoureux et juteux. À servir avec des sushis ou des poissons grillés avec salsa mangue et poivron.

Domaine Bergeville Blanc brut, 30 $ 12,5 % biologique

Cépages utilisés: frontenac blanc, st-pépin, acadie. Ce tout nouveau domaine n'élabore que des mousseux selon la méthode traditionnelle, avec des cépages hybrides. Un nez très fin, de pomme et de fleurs blanches précède une bouche toute en fraîcheur, élégante et tonique. Le tout porté par des bulles très fines. Ça promet!

Domaine des Salamandres Vidal 2014, 18 $ 11 %

Cépage utilisé: 100 % vidal. Léger et simple, mais très bien fait: droit, net et frais. Notes de pomme, de miel et de fleurs blanches. Appétissant et rafraîchissant. La bouteille se vide en un clin d'oeil!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer