Climats et lieux-dits de Bourgogne

Chablis 1er cru Fourchaume 2012 La Chablisienne, 38,50$ (11094671)...

Agrandir

Chablis 1er cru Fourchaume 2012 La Chablisienne, 38,50$ (11094671)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Climats de Bourgogne sont inscrits, depuis juillet, au patrimoine mondial de l'UNESCO, au titre de paysage culturel.

Leur nombre est, officiellement, de 1247... «Un nombre que personne n'est allé vérifier», souligne Sylvain Pitiot, ingénieur topographe et coauteur, entre autres, de Climats et lieux-dits des grands vignobles de Bourgogne.

Dans ce monumental ouvrage, qui ne concerne toutefois que les vignobles les plus réputés, soit ceux de la Côte de Nuits et de la Côte de Beaune, Sylvain Pitiot et Marie-Hélène Landrieu-Lusigny dénombrent plutôt «1463 noms de Climats et de lieux-dits».

Autrement dit, ces 1463 noms incluent à la fois les Climats et les lieux-dits... sans qu'on sache combien sont des Climats et combien des lieux-dits.

Or, comme me le soulignait récemment Sylvain Pitiot dans un courriel, ce sont deux choses bien différentes, même si aux yeux de Bruxelles, autrement dit de l'Union européenne, c'est du pareil au même!

Le lieu-dit, signale-t-il, est une «notion cadastrale», autrement dit un morceau de terrain.

Alors que le Climat - qu'il orthographie avec une majuscule - est «une notion viticole bourguignonne», un terroir, en d'autres termes. (Le terroir réunissant, comme on sait, le sol, l'exposition, les cépages plantés et même les méthodes de culture, etc. Autrement dit, tout ce qui confère ses caractéristiques au vin qui y est produit.)

Exemple, le grand cru Musigny.

Musigny est le Climat, lequel est constitué des lieux-dits les Musigny et les Petits Musigny, et d'une partie du lieu-dit la Combe d'Orveau.

Total pour le grand cru Musigny, quatre noms de Climats et lieux-dits, signale-t-il.

Mais... la grande Bourgogne comprend d'autres vignobles, notamment le Chablisien et la Côte chalonnaise, sans parler du Mâconnais et aussi du Beaujolais qui, du moins théoriquement, en fait également partie.

Or, indique Sylvain Pitiot, qui fut très longtemps régisseur du grand cru Clos de Tart, si l'on inclut «le Chablisien et la Côte chalonnaise», le nombre de Climats et de lieux-dits atteint manifestement «plus du double» du nombre de 1463 noms dont fait état Climats et lieux-dits des grands vignobles de Bourgogne.

Et qu'en est-il, enfin, du mot «cru» et de son sens?

On l'a souvent confondu avec Climat, mais, désormais, les professionnels de la vigne et du vin ne l'utilisent que dans un sens restreint, à savoir dans les expressions «Premiers Crus et Grands Crus», explique Sylvain Pitiot.

«Cette différence entre Climats et lieux-dits est un peu complexe, mais c'est ce qui fait le charme de la Bourgogne, n'est-ce pas?», fait-il remarquer dans son courriel.

Mercurey 2013 Les Mauvarennes Faiveley, 24,35$ (864629)

Très joli bourgogne rouge, au bouquet de petits fruits rouges, net, bien typé Pinot noir, et qui, sans être particulièrement complexe, se présente avec quelques nuances. Vin tout au plus de corps moyen, on retrouve en bouche la même netteté que dans le bouquet, avec de l'éclat et des tannins assez marqués, quoique sans rugosité. Élevage en pièces bourguignonnes de 228 litres. 13% (95 caisses). Garde: 2015-2020.

Note : 16,2/20

Bourgogne 2012 Chanson, 24,45$, (11598394)

Bourgogne rouge d'une appellation fort modeste, mais... d'un grand millésime, ce vin tire fort bien son épingle du jeu, quoiqu'on le souhaiterait un peu moins cher. Un beau fruit au nez, une certaine complexité dans ce cas également, suivi d'une bouche peu concentrée, plutôt légère, souple et non sans finesse. L'élevage est mené en pièces bourguignonnes. Délicieux. 12,5% (184 caisses). Garde: 2015-2018?

Note : 15,8/20

Bourgogne 2013 Nature Jean-Claude Boisset, 26,75$ (12666619)

Très beau bourgogne rouge, nettement supérieur à ce qu'on attend de cette appellation générique, il a été vinifié avec uniquement les levures indigènes, et donc déjà présentes sur les fruits. Le bouquet est distingué, marqué par un boisé de qualité, la bouche n'étant pas en reste. Élevé en pièces bourguignonnes de chêne neuf, son boisé est bien présent sans que ce soit exagéré, les saveurs franches, la texture soyeuse. Vinification, élevage et mise en bouteilles sans soufre. Impeccable. 12,5% (44 caisses). Garde: 2015-2020?

Note : 16,8/20

Chianti Classico 2011 Riserva Borgo Scopeto, 26,50$ (10560351)

Beaucoup de chiantis se présentent avec des notes de fruits cuits plus ou moins désirables, mais aussi passablement d'astringence. Rien de tel dans le cas de celui-ci, au séduisant bouquet de fruits frais, épicé (le bois) sans que ce soit exagéré. Avec une bouche à la hauteur, charnue, plus que moyennement corsée, aux beaux tannins serrés et bien enrobés. 90% Sangiovese, 5% Colorino et 5% Merlot, avec élevage en foudres de Slavonie et en fûts de 500 litres de chêne français. Très réussi. 13% (142 caisses). Garde: 2015-2021.

Note : 17/20

Chablis 1er cru Fourchaume 2012 La Chablisienne, 38,50$ (11094671)

Tous les vins de la réputée coopérative la Chablisienne sont élevés partie en cuves, partie en pièces bourguignonnes, leur boisé étant presque toujours à peu près imperceptible. Ce chablis fait exception, son boisé, quoique discret et raffiné, se manifestant à la fois au nez et sur le plan gustatif. Vin élégant, tendre, il a une très bonne persistance, la note minérale caractéristique du Chablisien étant au rendez-vous à la fois au nez et en bouche. À noter que la distribution de ce vin ne fait que commencer. 12,5% (61 caisses). Garde: 2015-2020.

Note : 17,2/20

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer