La recommandation de la semaine

Avec le temps, les vins se bonifient ou... tombent en ruines. Celui-ci, déjà... (PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ)

Agrandir

PHOTO FOURNIE PAR LA SAQ

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Avec le temps, les vins se bonifient ou... tombent en ruines. Celui-ci, déjà goûté précédemment, a fait un saut qualitatif incroyable, au point de mériter désormais le qualificatif d'excellent.

Le bouquet, complexe, nuancé, alléchant, le rend égal et même supérieur à bon nombre de Châteauneufs-du-Pape. La bouche suit, goûteuse, marquée par des arômes évoquant les conifères, comme cela est fréquent dans les Châteauneufs-du-Pape, et dotée de tannins d'une certaine fermeté, mais dépourvus de toute rudesse. Avec, enfin, une persistance remarquable. 70 % Grenache, 15 % Syrah et 15 % Mourvèdre, l'élevage étant fait principalement en cuves, 10 % de la cuvée étant par ailleurs élevé en pièces bourguignonnes de 228 litres. 

Bref, grand vin, malgré le prix on ne peut plus raisonnable. 14 % (234 caisses). Garde: 2014-2019. 24,25 $ (11 676 655)

Vacqueyras 2011 Silbertus Bonpas, 24,25$ (11676655)

Note

18
Ceci est le contenu explicatif du chiffre

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer