Un orage détruit 500 hectares du vignoble de Cognac

Un violent orage de grêle qui s'est abattu vendredi sur le vignoble de Cognac a... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Cognac

Un violent orage de grêle qui s'est abattu vendredi sur le vignoble de Cognac a eu un impact sur 1500 hectares de vigne, soit 2% du vignoble, dont environ 500 hectares ont été détruits à plus de 80%, a annoncé lundi l'interprofession.

«L'intensité de l'épisode de grêle de plus de 30 minutes a provoqué des dégâts importants sur les parcelles touchées à des degrés divers, jusqu'à la destruction totale du potentiel de récolte compte-tenu du stade de développement de la vigne, la fermeture de la grappe», a indiqué le Bureau national interprofessionnel du Cognac (BNIC) dans un communiqué.

La Grande champagne a été le cru le plus touché, mais la Petite champagne et les Fins bois ont également subi des dégâts.

C'est la seconde fois de l'année qu'un violent orage de grêle s'abat sur les vignes de Cognac. Le 27 mai, près de 5500 ha de vignes, soit 7% du vignoble, avaient été touchées, dont environ 3000 ha à plus de 80%. Certaines parcelles ont été totalement détruites. Les crus de la Petite champagne avaient majoritairement été touchés.

«Ça commence à être beaucoup», a déploré auprès de l'AFP la présidente du BNIC, Catherine Lepage, «car à chaque fois le vignoble est fortement impacté», rappelant deux violents épisodes de grêle durant l'été 2014.

«Cette grêle entraînera forcément une perte de récolte en 2016», a-t-elle regretté, décidée à «vouloir trouver au plus vite des avancées» sur des dispositifs de prévention des orages (canons anti-grêle, etc.)

Elle s'est néanmoins félicité des «réserves climatiques individuelles», système mis en place en 2009 après des épisodes de grêle entraînant des pertes de récoltes. «C'est un très bel outil mais cela ne suffit pas», a-t-elle jugé.

Reste à déterminer si ces orages vont entamer la bonne santé de la commercialisation du cognac. Selon les chiffres des 12 derniers mois arrêtés fin juin, les expéditions ont augmenté de +6,3% par rapport à 2015, soit 486 346 hectolitres d'alcool pur, l'équivalent de 173,7 millions de bouteilles, pour un chiffre d'affaire de 2,65 milliards d'euros.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer