Des bouteilles à mettre en cave

Pour profiter au maximum de ses vins de... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, Archives La Presse)

Agrandir

Pour profiter au maximum de ses vins de garde, il faut acheter au moins trois exemplaires d'un même vin qu'on souhaite garder.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karyne Duplessis Piché

Collaboration spéciale

La Presse

Les vignerons ne font pas que produire du vin, plusieurs d'entre eux en collectionnent. La plupart sont des connaisseurs aguerris dont la cave contient des bouteilles prestigieuses. Quatre producteurs nous proposent leurs coups de coeur, vendus ici, pour garnir votre cellier.

Montirius Vacqueyras Le Village 2015, 22,30 $... (Photo fournie par la SAQ) - image 1.0

Agrandir

Montirius Vacqueyras Le Village 2015, 22,30 $

Photo fournie par la SAQ

Olivier Humbrecht

La passion d'Olivier Humbrecht est si grande qu'il préfère ne pas savoir combien de bouteilles il conserve dans sa cave. Un beau problème! Le vigneron d'Alsace travaille au domaine familial Zind-Humbrecht situé à Turckheim. Il produit plusieurs grands vins, dont un pinot gris issu du terroir de calcaire Windsbuhl. Selon lui, la bouteille de 2006 (code SAQ: 13422561) pourra rester en cave encore quelques années, du moins jusqu'à la majorité des enfants nés en 2006.

Olivier Humbrecht applique les méthodes de la biodynamie dans son vignoble. Sans surprise, sa collection contient plusieurs cuvées issues de domaines qui suivent ces mêmes principes. C'est le cas de Christine et d'Éric Saurel dans le Rhône dont M. Humbrecht affectionne la cuvée Le Clos (non offerte en ce moment) pour la longue garde. Or, le Village 2015 «peut quand même offrir de belles surprises après cinq ou six ans», précise M. Humbrecht. Les raisins de grenache et de syrah proviennent des jeunes vignes du domaine. Le vin n'a pas été élevé en fût. Les parfums et la structure du vin en mettent plein les papilles.

Montirius Vacqueyras Le Village 2015 22,30 $ (872796)

La Moussière Sancerre 2016, 29,85 $... (Photo fournie par la SAQ) - image 2.0

Agrandir

La Moussière Sancerre 2016, 29,85 $

Photo fournie par la SAQ

Stéphanie de Boüard-Rivoal

Stéphanie de Boüard-Rivoal dirige depuis peu le prestigieux Château Angélus à Saint-Émilion. Les bouteilles de Château Angélus sont rares au Québec. Le troisième vin du domaine, No 3 d'Angélus 2014 (code SAQ: 12167019), est un choix abordable. Selon elle, le millésime 2014 pourra se conserver jusqu'en 2026. Les enfants de la femme d'affaires, nés en 2016 et en 2017, n'ont pas encore de bouteilles dans la cave familiale. Elle leur a toutefois déjà réservé des bouteilles de Lafite-Rothschild, de Cheval blanc, de Petrus, de Pavie et de bien d'autres châteaux bordelais.

«La cave familiale est composée à 90 % de vins français», explique Stéphanie de Boüard-Rivoal. Elle cite entre autres les champagnes millésimés de Selosse, d'Henri Giraud, de Krug et de Roederer, plusieurs vins du Rhône de Guigal, de Rayas et de Beaucastel, et des vins de la Loire. Parmi eux, elle affectionne le Sancerre La Moussière d'Alphonse Mellot. Le millésime 2016 possède une bonne acidité qui permettra au vin de rester en cave plus de 10 ans.

La Moussière Sancerre 2016 29,85 $ (33480)

Château de Pibarnon Bandol 2013 49 $... (Photo fournie par la SAQ) - image 3.0

Agrandir

Château de Pibarnon Bandol 2013 49 $

Photo fournie par la SAQ

Pierre Fabre

Avant de prendre la tête du Château Mont-Redon, à Châteauneuf-du-Pape l'été dernier, Pierre Fabre était en voie d'obtenir le prestigieux titre de Master of Wine. Ses connaissances sur le vin sont vastes et sa curiosité aussi. Comme de nombreux passionnés, il affectionne tout particulièrement le Bourgogne des domaines d'Armand Rousseau, de Michel Gros, d'Étienne Sauzet et de Nicolas Rossignol. «Je ne sais pas combien de temps je pourrai continuer à acheter des grandes bouteilles, avoue-t-il. Les prix montent.»

Le producteur a aussi des vins élégants provenant d'autres régions viticoles comme des rieslings de Grosset en Australie, des muscadets de la Loire de Luneau Papin, des portos vintage et des bordeaux. Il affectionne également les vins du Château de Pibarnon à Bandol, dont le rouge 2013, à base de mourvèdre et de grenache, est offert en ce moment au Québec. «C'est très bon et ça se garde de 10 à 15 ans», dit M. Fabre. Quant à son châteauneuf-du-pape, le 2012 (code SAQ: 856666) peut vieillir au minimum encore 15 ans.

Château de Pibarnon Bandol 2013 49 $ (12450148)

Pio Cesare Barbaresco 2013 69,50 $... (Photo fournie par la SAQ) - image 4.0

Agrandir

Pio Cesare Barbaresco 2013 69,50 $

Photo fournie par la SAQ

Michele Bernetti

Quand on pense aux vins de garde italiens, la région du Piémont arrive en tête de liste. C'est d'ailleurs ce qui se trouve dans la cave de Michele Bernetti. Le président du domaine Umani Ronchi, situé plus au sud, dans les Marches, a découvert le Piémont grâce aux conseils de son oenologue Beppe Caviola. «J'adore le nebbiolo, raconte-t-il. Ce cépage est fantastique. Ses vins sont élégants et assurément les meilleurs.» Parmi ses producteurs favoris, il nomme Vietti et Pio Cesare. Le Barbaresco 2013 de Pio Cesare est offert en ce moment au Québec, un vin classique issu d'un millésime réussi. Il se bonifiera encore une dizaine d'années en cave.

M. Bernetti conserve également des vins de sa région dans sa cave, en particulier des blancs à base de verdicchio. «C'est l'un des meilleurs cépages blancs d'Italie, en termes de capacité de vieillissement, en raison de son acidité, explique-t-il. Nous faisons des dégustations de verdicchio qui ont parfois jusqu'à 20 ans. Les résultats sont incroyables.» La cuvée Vecchie Vigne (code SAQ: 12941086) est élaborée avec les vieilles vignes du cru Montecarotto. Un blanc d'une grande finesse qui sera sublime pour les 18 ans de votre petit trésor né en 2014.

Pio Cesare Barbaresco 2013 69,50 $ (905026)

L'astuce de Karyne

Pour profiter au maximum de ses vins de garde, il faut acheter au moins trois exemplaires d'un même vin qu'on souhaite garder. La première bouteille servira à vérifier l'état du vieillissement (plus ou moins rapide que prévu). La deuxième peut être ouverte pour souligner un grand événement, une année de naissance, par exemple. Si la bouteille s'avère bouchonnée, vous serez heureux d'en avoir une troisième, pour sauver la fête!




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer