Recherche Voyage

Trouver le bon rosé

L'été rime avec rosés. Mais encore faut-il savoir lequel choisir. Nous avons... (Photos Alain Roberge, David Boily et Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

Photos Alain Roberge, David Boily et Martin Chamberland, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Jacques Benoit, Ève Dumas, Karyne Duplessis-Piché
La Presse

L'été rime avec rosés. Mais encore faut-il savoir lequel choisir. Nous avons demandé à Jacques Benoit, Ève Dumas et Karyne Duplessis Piché de vous suggérer un rosé classique, audacieux ou québécois pour chacune des quatre occasions gourmandes estivales suivantes. À la vôtre!

Jacques Benoit : choix classiques

Ève Dumas : choix audacieux

Karyne Duplessis Piché : choix québécois

***

À l'apéro

Classique

Sable de Camargue 2012 Domaine Le Pive Gris, 15,00$

Fort joli rosé, d'un rose délicat... aérien, pourrait-on dire, au bouquet net, plutôt léger et au bon goût de fruit, élaboré avec les fruits de quatre cépages vendangés la nuit afin d'en préserver tous les arômes fruités. Simple et délicieux. 12% (1223 caisses).

Cote: 14,8 (11372766)

Audacieux

Bourgueil Rosé d'Équinoxe 2011, Domaine Yannick Amirault,

20,55$

C'est la première fois que le rosé de ce vigneron de la Loire se retrouve à la SAQ. Sa robe cuivrée et bien brillante promet de jolies choses. Au nez, c'est inspirant, avec une touche de rhubarbe qui se confirme en bouche, acidité et légère amertume comprises. Une très belle entrée en matière, avec des tartines de ricotta, pissenlits sautés et miel. 12,5% (125 caisses). (11900872)

Québécois

L'Orpailleur rosé 2012, 16,30$

Ce rosé québécois a changé d'apparence cette année. Et il n'y a pas que son étiquette qui plaît. Son contenu aussi. À base de seyval noir, le vin a un nez parfumé aux accents de fleurs de pommier et de pêches. Sur les papilles, c'est sec, croquant et rafraîchissant. Avec les sushis et les bouchées de saumon fumé, il fera un malheur. 10,5% (88 caisses). (11678933)

En pique-nique

Classique

Vin de Pays des Cévennes 2012 Domaine de Gournier, 12,45$

L'un des moins chers et des meilleurs parmi une vingtaine de rosés goûtés à l'aveugle... D'un rose tendre, il brille par la netteté de son bouquet, la bouche se révélant avec un peu plus de corps qu'on ne s'y attend compte tenu de la couleur et du bouquet. Impeccable. 12% (2013 caisses).

Cote: 15 (464602)

Audacieux

Domaine La Rectorie Collioure Côté Mer 2011, 24,10$

En pique-nique, surtout lorsqu'il fait chaud, on remplit le panier de salades. Dans le sac réfrigérant, une bouteille (ou deux) de La Rectorie. D'un rose orangé qui tire sur le fluo, ce vin du Sud est plaisant, bien fait, mais sans grande émotion. Au nez, les arômes sont plutôt lactiques, avec un côté croûte de fromage. Pour lui faire plaisir et le décoincer un peu, on lui sert des fruits! Une salade d'épinards et de fraises poivrées, le classique melon (ou poire) avec prosciutto, des figues fraîches. L'accord sera heureux! 13,5% (125 caisses). (11632441)

Québécois

Domaine Les Brome Détente 2012, 15,20$

Si votre rosé préféré est le white zinfandel de l'entreprise Gallo, essayez celui du Domaine Les Brome. Car tout comme le rosé californien, il est rempli de fruits rouges, de fleurs et... de sucre (cinq fois plus que dans un vin sec). C'est bien fait, délicat et savoureux. Idéal pour accompagner sans prétention les sandwichs et les salades. 12% (387 caisses). (11686626)

La suite demain!

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Trouver le bon rosé : la suite

    Accords mets et vins

    Trouver le bon rosé : la suite

    L'été rime avec rosés. Mais encore faut-il savoir lequel choisir. Nous avons demandé à Jacques Benoit, Ève Dumas et Karyne Duplessis Piché de vous... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer