Les vins de Charlevoix

Maurice Dufour (à droite) et son maître de chai... (Photo Karyne Duplessis Piché, collaboration spéciale)

Agrandir

Maurice Dufour (à droite) et son maître de chai et responsable de la culture, Yan Chamberland (à gauche), ont planté plus d'une centaine de variétés de cépages dans le but de trouver le meilleur pour le climat froid de Charlevoix.

Photo Karyne Duplessis Piché, collaboration spéciale

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karyne Duplessis Piché

Collaboration spéciale

La Presse

(BAIE-SAINT-PAUL) Maurice Dufour a révolutionné l'industrie des fromages fins au Québec en 1994 avec son Migneron de Charlevoix. Il tente aujourd'hui de faire sa marque avec ses vins produits à Baie-Saint-Paul.

Sur l'étroit chemin qui mène à la fromagerie Maurice Dufour, les touristes s'arrêtent pour admirer les moutons dans le décor bucolique de Charlevoix. Or, depuis 2009, le troupeau se promène à côté d'un champ de vignes.

Planté dans les contreforts de la vallée du Gouffre, tout près de Baie-Saint-Paul, le vignoble de Maurice Dufour n'a rien de commun: il se trouve dans une région froide aux hivers rudes où il n'y avait encore jamais eu de domaine viticole.

Ce détail n'a jamais embêté l'homme d'affaires, qui est connu pour son franc-parler.

«On fait bien du vin en Autriche et en Russie, dit Maurice Dufour. Pourquoi pas ici?»

Le vigneron a planté une centaine de variétés, dont plusieurs proviennent de l'Europe de l'Est. Son but: trouver le meilleur cépage pour le climat froid de Charlevoix.

«On va arrêter de se conter des peurs. On ne fera pas de bordeaux ici. On ne plantera pas du merlot. Il faut choisir nos cépages en conséquence si on veut que ça marche.»

Une trentaine de variétés poussent toujours dans son champ. Certaines n'ont pas survécu au froid glacial de l'hiver. D'autres n'ont pas passé le test du goût.

Après plusieurs essais, son maître de chai et responsable de la culture, Yan Chamberland, croit que le cépage le plus prometteur est le muscat Osceola, une variété hybride qui résiste au climat québécois et qui donne des vins aromatiques.

Ce cépage donne également de bons résultats lorsqu'il est cultivé selon les règles de l'agriculture biologique, une autre exigence du vigneron, dont les vins sont en voie d'être certifiés bios.

Planté dans les contreforts de la vallée du... (Photo Karyne Duplessis Piché, collaboration spéciale) - image 2.0

Agrandir

Planté dans les contreforts de la vallée du Gouffre, tout près de Baie-Saint-Paul, le vignoble de Maurice Dufour n’a rien de commun.

Photo Karyne Duplessis Piché, collaboration spéciale

En petites quantités

Dans la boutique de la fromagerie flotte une délicieuse odeur de petit-lait et de fromage. Gourmandise oblige, les passants se massent autour de la table de dégustation pour découvrir les différents produits. En face de la grande vitrine où sont affinées les meules, l'entreprise a aménagé un caveau pour les vins de M. Dufour. 

Trois sont offerts en dégustation: un blanc, un rosé et un rouge. Ces cuvées ne sont pas élaborées avec les vignes de Baie-Saint-Paul, car les plants produisent peu. Les fruits proviennent d'un ancien vignoble situé tout près de Cap-Tourmente dont s'occupe M. Dufour. Les raisins sont vinifiés à son domaine. 

Ces vins sont bien faits et valent le déplacement. Seule déception, les visiteurs doivent les déguster dans des gobelets de plastique. Difficile de rendre justice à la boisson dans pareil contenant.

Bien que les quantités soient restreintes, il est possible de se procurer les vins à base de muscat provenant des vignes de Baie-Saint-Paul. 

D'autres projets

Maurice Dufour ne manque pas d'idées et d'initiatives. Après les fromages et les vins, il compte bientôt accueillir les touristes dans une chambre d'hôtes aménagée au milieu des vignes. Il rêve aussi de créer ses spiritueux.

Maurice Dufour a... (Photo Karyne Duplessis Piché, collaboration spéciale) - image 3.0

Agrandir

Photo Karyne Duplessis Piché, collaboration spéciale

À déguster

> Charlevoyou blanc 19 $

Élaboré avec du vandal-cliche, une variété de raisin créée au Québec, ce vin blanc n'est pas sec. Il sent le lilas, le tilleul, les poires et les pommes. Sa bouche est corsée et goûte les fruits mûrs. Il accompagne à merveille le fromage Le secret de Maurice. 

> Charlevoyou rosé 18,25 $ 

Cet assemblage de sainte-croix et de radisson est très floral. Il est rempli d'arômes de pêche et de rose. En bouche, l'attaque est croquante et rafraîchissante. Si bien qu'on remarque peu les 12 g de sucre résiduel. Un vin délicat, rond et très bon!

> Muscat doux cuvée spéciale 19 $

Le muscat doux semble plus abouti et plus complexe que le muscat sec. Son nez rappelle la fleur d'oranger et les arômes typiques du muscat. En bouche, le vin se dévoile avec des notes de melon. Sa texture est moelleuse, ronde et il est long en bouche. 

Où les trouver?

Les vins de Maurice Dufour se trouvent dans la plupart des restaurants de Baie-Saint-Paul, dont le Mouton noir, Les Labours (Hôtel Germain) et le Diapason. Ils sont également servis à Québec aux restaurants Légende, Le Renard et la Chouette ainsi que Batinse.

Comment s'y rendre

Le vignoble et la fromagerie de Maurice Dufour se trouvent à 10 minutes du centre-ville de Baie-Saint-Paul. Pour s'y rendre, il faut emprunter la route 138 Est en direction de La Malbaie. Il faut compter un peu plus d'une heure de route en partant de Québec et plus de 3h30 depuis Montréal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer