• Accueil > 
  • Vins 
  • > Un vignoble des Cantons-de-l'Est 

Un vignoble des Cantons-de-l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Léon Courville, ancien président de la Banque Nationale,... (Photo: Ivanoh Demers, La Presse)

Agrandir

Léon Courville, ancien président de la Banque Nationale, a fondé le vignoble Domaine Les Brome. Son exploitation est aussi bien équipée - peut-être même mieux - que de nombreux domaines européens de taille équivalente.

Photo: Ivanoh Demers, La Presse

 

Jacques Benoît
La Presse

Peut-on faire des vins de qualité au Québec, malgré la rigueur de notre climat?

Léon Courville, qui exploite 17 hectares de vignes en coteau dans les Cantons-de-l'Est, au Domaine Les Brome, estime qu'il est possible d'y arriver, à la condition de mettre en oeuvre tous les moyens voulus.

Il suffit de voir ses installations, dans un lieu de toute beauté, surplombant le lac Brome et face à une chaîne de collines, pour avoir une idée des moyens dont il parle...

 

Les deux chais d'une méticuleuse propreté, les nombreuses cuves en acier inoxydable (les vinifications dans les 10 plus récentes se font avec contrôle par ordinateur des températures), les 65 000 pieds de vignes, les quelque 110 barriques de chêne, etc. - tout cela, dit-il, lui a demandé de «mettre des ressources différentes des autres viticulteurs».

«J'ai profité des erreurs des autres, et je peux profiter de l'expertise de l'Ontario», ajoute-t-il.

Autrefois professeur d'université, et puis banquier par la suite (d'où ses moyens financiers), il dit ignorer combien exactement il a investi dans son vignoble depuis les premières plantations, en 2000.

«J'ai dû mettre entre deux et trois millions», dit-il.

Égrappoir, pressoir pneumatique pour les vins blancs, table de tri permettant d'écarter les fruits en mauvais état et les feuilles avant le remplissage des cuves par gravité, et puis l'équivalent de quatre employés permanents, dont le maître de chai bourguignon Jean-Paul Martin - il dispose de tout le nécessaire. En d'autres termes, ce domaine est aussi bien équipé - et même mieux - que de nombreux domaines européens de taille équivalente.

Autre chose qui joue en faveur de la viticulture du Québec, selon Léon Courville: à cause du réchauffement climatique, les froids extrêmes sont moins fréquents, quoiqu'il doive - comme tous les autres viticulteurs d'ici - protéger ses vignes l'hiver en en recouvrant de paille la plus base partie (c'est le buttage).

Le principal cépage planté est le Vidal (pour les vins blancs), dont il a 15 000 pieds, mais il a aussi, en blanc, du Seyval et du Geisenheim (tous trois sont des hybrides, c'est-à-dire des croisements d'espèces de Vitis vinifera et de vignes américaines).

S'ajoutent à cela un peu de Chardonnay et de Riesling, de l'espèce Vitis vinifera, qui sont des cépages moins résistants que les hybrides.

Pour ce qui est des rouges, on y trouve du Baco, du De Chaunac et du Maréchal Foch (des hybrides également), de même que 5000 pieds de Pinot noir plantés en 2004.

Le Domaine Les Brome élabore 12 vins différents, dont sept blancs, lesquels représentent 60 % de la production. Et qui sont, à mon sens, nettement supérieurs aux rouges.

Le plus apprécié par la clientèle est le Vidal 2007, fait presque seulement de Vidal, mais aussi d'un peu de Chardonnay (8 %), non boisé, qui renferme une petite quantité de sucre résiduel (environ 10 grammes par litre) et rappelle les vins de Pinot gris d'Alsace, comme le signale avec raison le viticulteur. Fort bon à sa manière.

17 $, ** 1/2, 15,5/20,$$, 2009

Vinifié en fûts, le Vidal Réserve 2006, de couleur or fin, au boisé bien présent sans que ce soit exagéré, de corps moyen, équilibré, qu'on souhaiterait cependant un peu plus dense, a toute l'acidité voulue et un après-goût qui persiste un bon moment. On s'étonne... que le Québec puisse produire des vins de ce niveau.

23 $, ***, 16,5/20, $$ 1/2, 2009-2010?

Vinifié lui aussi en fûts (comme d'ailleurs tous les vins portant la mention «réserve»), le Riesling Réserve 2006, au bouquet typé Riesling sans que ce soit très marqué, est pour sa part un vin flatteur, dont les arômes boisés se perçoivent uniquement en bouche, m'a-t-il semblé.

27 $, ** 1/2, 15,8/20, $$ 1/2, 2009-2010?

Dense, plus gras et plus riche que tous les autres, avec un boisé insistant au nez et en bouche, le St-Pépin 2006, élaboré avec le cépage du même nom (pour ainsi dire inconnu), est de son côté le vin que son producteur juge le plus réussi.

32 $, ** 1/2, 15,8/20, $$$ 1/2, 2008-2010?

Tous ces vins sont vendus sur place. On se rend au Domaine Les Brome, qui est ouvert au public à l'année (250, chemin Brome), en prenant la sortie 78 de l'autoroute des Cantons-de-l'Est.

Informations sur le trajet à suivre: 450-242-2665 et www.domainelesbrome.com

La recommandation de la semaine

Non boisé, fait surtout de Seyval blanc (65 %), puis de Geisenheim (30 %) et de Chardonnay (5 %), d'une couleur jouant entre l'or fin et la paille, la Cuvée Charlotte 2006 Domaine Les Brome, en vente seulement à ce domaine, se présente avec un bouquet net, d'ampleur au plus moyenne, avec une note comme de vanille, m'a-t-il semblé. Moyennement corsé, plutôt d'une pièce, c'est un vin au bon goût de fruit... et qui ne semblait pas du tout ridicule goûté côte à côte avec un Chablis Grand cru Bougros 2002 ! Vendu seulement au domaine.

15 $, ** 1/2, 15,5/20, $$, 2009.

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer