Lucian Bute tentera de reconquérir son titre IBF

Lucian Bute affrontera le Britannique James DeGale le... (Photo Ulysse Lemerise, collaboration spéciale)

Agrandir

Lucian Bute affrontera le Britannique James DeGale le 28 novembre au Centre Vidéotron, à Québec.

Photo Ulysse Lemerise, collaboration spéciale

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Charles Lalande
La Presse Canadienne
Québec

Le boxeur Lucian Bute tentera de reconquérir son titre mondial des super-moyens de l'IBF le 28 novembre prochain contre le Britannique James DeGale.

Le duel constituera la finale du tout premier gala présenté au Centre Vidéotron.

Bute (32-2, 25 K.-O.) a détenu ce championnat pendant cinq ans, de 2007 à 2012. Il pourrait être le premier québécois à se réapproprier une ceinture. Le gala est d'ailleurs à juste titre intitulé «La Reconquête».

À 35 ans, plusieurs observateurs affirment qu'il s'agit de la dernière chance offerte à Bute de s'emparer d'un titre mondial. Le principal intéressé n'est toutefois pas de cet avis.

«J'ai vécu de belles histoires au Québec. Je suis content de faire ça ici. J'ai toujours cru que j'allais redevenir champion du monde. La pression, elle est sur mon adversaire, moi, je suis le négligé», a lancé le Québécois d'adoption, ajoutant au passage que ses défaites contre Carl Froch et Jean Pascal sont derrière lui.

La confiance règne dans le camp DeGale

Quant à DeGale (21-1, 14 K.-O.), il n'était pas obligé de se battre en sol canadien. Il a choisi de le faire puisqu'il se sent confortable sur la route, a-t-il souligné. C'est d'ailleurs à Boston, le 23 mai, qu'il a vaincu Andre Dirrell pour mettre la main sur le titre vacant des super-moyens de l'IBF.

DeGale est le seul boxeur professionnel de l'histoire de la Grande-Bretagne qui peut se targuer de détenir un championnat du monde et une médaille d'or olympique, remportée à Pékin, en 2008.

Le pugiliste de 29 ans s'est dit très excité à huit semaines de l'affrontement.

«J'ai beaucoup de respect pour Lucian Bute. Il a été champion du monde pendant cinq ans et il a défendu son titre 10 fois. Mais je sens que personne ne peut me battre.»

DeGale a ajouté qu'il n'a pas été impressionné par les prestations du Roumain depuis sa défaite contre Froch.

Trois événements, une journée

Les amateurs de sport de la Vieille Capitale seront servis en ce 28 novembre, puisque pas moins de trois événements d'envergure y seront présentés.

La Coupe Vanier, championnat du football universitaire canadien, sera présentée en après-midi au PEPS de l'Université Laval. En soirée, ce sera au tour du Redbull Crashed Ice de se mettre en branle dans les rues du Vieux-Québec.

Yvon Michel, co-promoteur du combat en compagnie de Jean Bédard, ne voit aucun inconvénient à cette situation.

«C'est une très belle date pour la télévision, a souligné le président de Groupe Yvon Michel. Aux États-Unis, c'est l'Action de grâce, alors les gens restent chez eux. De plus, Québec est une grande ville et beaucoup viendront de l'extérieur.»

En plus du combat principal, qui sera présenté sur les ondes de la chaîne câblée Showtime, Eleider Alvarez (18-0, 10 K.-O.) affrontera Isaac Chilemba (24-2-2, 10 K.-O.) en combat éliminatoire pour le titre d'aspirant obligatoire au titre des mi-lourds du WBC détenu par Adonis Stevenson. Le mi-lourd Artur Beterbiev (9-0, 9 K.-O.), sera aussi de la partie, face à un adversaire qui reste à déterminer.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Éric Lucas croit aux chances de Lucian Bute

    Sports

    Éric Lucas croit aux chances de Lucian Bute

    Janvier 2006. Un peu moins de trois ans après sa défaite contre l'Allemand Markus Beyer, Éric Lucas, alors âgé de 34 ans, s'apprête à monter dans le... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer