La revanche Bute-Froch repoussée à l'automne?

Après leur duel du 26 mai dernier, Lucian... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

Après leur duel du 26 mai dernier, Lucian Bute et Carl Froch se retrouveraient l'automne prochain.

Photo: André Pichette, La Presse

Partager

Les négociations vont bon train entre les clans de Lucian Bute et de Carl Froch pour organiser un combat revanche au Québec. Mais selon le promoteur du boxeur québécois, il est de plus en plus probable que cette revanche aura lieu à l'automne et non au printemps. Ce scénario permettrait à Lucian Bute de livrer un combat contre un autre adversaire en mai prochain.

Le promoteur anglais Eddie Hearn a en effet demandé formellement au clan Bute de retarder la revanche qui devait avoir lieu au printemps. «Dans l'intérêt de la boxe, dans l'intérêt de tout le monde, Eddie nous a demandé de voir la possibilité de faire un combat contre Kessler avant celui de Lucian et on n'est pas contre, a expliqué hier le président d'InterBox, Jean Bédard. Lucian veut simplement s'assurer qu'il aura sa revanche.»

Bédard s'est entretenu avec La Presse pour dissiper «les rumeurs» et «les commérages» qui circulent sur ces négociations qui durent depuis des semaines. Selon lui, les deux clans sont sur la même longueur d'onde et les pourparlers sont tout à fait cordiaux.

Carl Froch (30-2, 22 K.-O.) n'a pas caché sa volonté d'affronter le Danois Mikkel Kessler (46-2, 35 K.-O.) à son prochain combat. Selon M. Bédard, des impératifs économiques expliquent en partie cette volonté. «Leur partenaire principal, c'est Sky Sports, qui est un joueur d'importance en Grande-Bretagne, a dit l'homme d'affaires. Et Sky Sports a beaucoup plus d'intérêt pour l'instant - compte tenu de ce qui s'est passé à Nottingham - à un combat contre Kessler plutôt que contre Lucian.

«Alors, nous, on n'a pas de problème à laisser passer un combat, surtout si la revanche en devient plus importante: si Lucian peut livrer un autre combat, s'il a plus de temps à l'entraînement, ce n'est pas négatif pour nous, croit M. Bédard. C'est un plan qui est très réaliste compte tenu des dernières discussions que j'ai eues avec Eddie Hearn.»

Pas de conflit

InterBox attend donc qu'une entente soit ficelée entre Kessler et Froch. Dans un pareil cas, Jean Bédard devrait donner le feu vert et la revanche entre l'Anglais et le Québécois serait reportée à l'automne. Mais si les deux boxeurs européens ne s'entendent pas, alors «la revanche contre Lucian au printemps est toujours sur la table», selon M. Bédard.

Que le prochain combat de Lucian Bute l'oppose à Carl Froch ou à un autre boxeur, il est à peu près certain qu'il aura lieu au mois de mai et non en mars, comme on le croyait jusqu'à maintenant. C'est que Sky Sports préfère réserver les combats d'importance pour ce mois plutôt qu'en mars ou avril alors que la saison de soccer tire à sa fin.

Si Lucian Bute (31-1, 24 K.-O.) dispute un combat contre un autre adversaire que Froch au printemps, les promoteurs veulent qu'il ait lieu en même temps que Froch-Kessler afin de créer un engouement.

Bute s'est incliné contre Froch par K.-O. technique au 5e round le 26 mai dernier à Nottingham. Les boxeurs s'étaient entendus sur une clause revanche et les négociations actuelles portent sur les modalités de sa mise en application. «Il n'y a aucune mésentente, il n'y a aucun conflit, on attend juste d'avoir tous les éléments en main pour prendre une décision», a précisé Jean Bédard.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer