Surf des neiges: le Canada veut égaler ses succès de 2010 à Sotchi

Dominique Maltais et Maëlle Ricker, deux membres de... (Photo : Dave Chidley, La Presse Canadienne)

Agrandir

Dominique Maltais et Maëlle Ricker, deux membres de l'équipe canadienne de surf des neiges.

Photo : Dave Chidley, La Presse Canadienne

 

Marc Delbès
La Presse Canadienne
Stoneham

À deux ans des Jeux olympiques de 2014, l'équipe canadienne de surf des neiges anticipe de connaître les mêmes succès à Sotchi qu'à Vancouver.

Avec l'ajout du slopestyle au programme olympique, le Canada semble effectivement en bonne posture pour égaler sa récolte de trois médailles de Vancouver, sinon de faire mieux.

À Vancouver, les planchistes canadiens ont remporté deux médailles en snowboardcross (l'or de Maëlle Ricker et l'argent de Mike Robertson) et une autre en alpin (l'or de Jasey Jay Anderson).

Avec les succès de Ricker et de la Québécoise Dominique Maltais sur le circuit de la Coupe du monde cette saison, l'épreuve féminine de snowboardcross pourrait de nouveau sourire au Canada à Sotchi.

«En plus de Maëlle et Dominique, deux autres athlètes commencent à obtenir de bons résultats, soit Michelle Brodeur, quatrième à Stoneham mardi, et Carle Brenneman, cinquième d'une Coupe du monde l'an dernier», a expliqué Nadia M'Seffar, gestionnaire du programme haute performance à Snowboard Canada.

«C'est très positif car il est important de miser sur plusieurs athlètes en snowboarcross, compte tenu du système à élimination directe. Si un athlète est victime d'une malchance et chute, tu peux alors miser sur les autres.»

Le nouveau règlement de la FIS avec des vagues à six athlètes au lieu de quatre augmente les risques de chutes. Ce changement oblige d'ailleurs les athlètes cette saison à revoir leur stratégie.

La situation chez les hommes est plus indécise. Plusieurs planchistes sont présentement blessés.

«Chris Robanske, de Calgary, a remporté une médaille d'argent à la première Coupe du monde de la saison. Il est présentement blessé, mais on s'attend à de bons résulats de sa part», a poursuivi M'Seffar.

En alpin, le Canada aura à défendre le titre olympique d'Anderson. Même si le vétéran planchiste de Mont-Tremblant entend poursuivre jusqu'aux Jeux de Sotchi après avoir repris la compétition à la suite d'une retraite d'un an, le défi sera de taille pour lui.

«Mais nous avons des jeunes prometteurs, comme Matthew Morison et Michael Lambert. Un autre jeune qui a énormément de potentiel, c'est l'Ontarien Darren Gardner. Et dans le cas de Jasey Jay, c'est vrai qu'il a du rattrapage à faire, mais on aurait tort de l'oublier.»

Le slopestyle, très populaire chez les jeunes, attirera beaucoup l'attention à Sotchi. Le Canada compte dans ses rangs des athlètes qui brillent déjà sur la scène internationale: les Sébastien Toutant, de l'Assomption, Antoine Truchon, de Saint-Adèle, Mark McMorris, de Regina, et le Montréalais Matts Kulisek.

«Il y a presque toujours un Canadien sur le podium lors des gros événements, a rappelé M'Seffar. Nous fondons beaucoup d'espoirs sur le slopestyle.»

La demi-lune continue d'être le maillon faible, les installations au Canada ne favorisant pas sa pratique par un grand nombre d'athlètes. Mais l'équipe canadienne espère voir au moins un de ses athlètes parvenir à la finale à Sotchi.

La station de ski de Stoneham, au nord de Québec, accueillera les championnats du monde de surf de neiges en janvier 2013. Ce sera une étape importante en vue de la composition de l'équipe olympique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer