Alex Harvey se classe 7e au 15 km style libre groupé

Alex Harvey... (PHOTO ARCHIVES PC)

Agrandir

Alex Harvey

PHOTO ARCHIVES PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
LA CLUSAZ, France

Malgré le fait qu'il ait été victime d'une chute, Alex Harvey a obtenu son meilleur résultat de la saison de Coupe du monde de ski de fond, terminant au septième rang du 15 km libre départ groupé, samedi à La Clusaz, en France.

Harvey occupait le cinquième rang lors du troisième des huit tours de la course lorsqu'il est tombé. Du coup, il s'est retrouvé en 26e position, à l'arrière du peloton.

L'athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges a complété l'épreuve avec un chrono de 34:35,3. Il se dirige maintenant vers Davos, en Suisse, pour les vacances de Noël et pour se préparer au Tour de Ski.

Harvey avait le sentiment d'avoir manqué une belle occasion de mettre la main sur sa première médaille de la saison.

« Il n'y a pas de neige en Europe, donc ils ont coupé des cubes de glace d'un lac pour former la base de la piste et ils ont rajouté de la neige par-dessus. C'est pour ça que les virages sont très glacés. On y est habitué mais j'ai perdu ma concentration et je suis tombé tout seul, a expliqué le fondeur âgé de 28 ans. »

« Le tour le plus difficile a été le suivant. Quand tu tombes, tu es très tendu, mais j'ai réussi à récupérer et à retrouver le calme. Le parcours était super étroit, donc difficile de dépasser. Je suis tranquillement retourné vers l'avant. Je me sentais bien mais je crois que j'ai manqué ma chance aujourd'hui. »

« Ma condition physique est bonne et stable, estime Harvey. J'espérais vraiment une percée aujourd'hui. Les skis étaient formidables et j'aime vraiment la formule, mais une fois que je suis tombé, je savais que c'était fini pour moi. Le temps que je retourne à l'avant, quatre gars sont partis en échappée. Je suis un peu déçu de moi-même. »

La victoire est allée au Norvégien Finn Haagen Krogh en 34:09,3, devant son compatriote Martin Johnsrud Sundby (34:09,6). Le Russe Alexander Legkov s'est emparé de la médaille de bronze avec un temps de 34:12,4.

Knute Johnsgaard, de Whitehorse, est le seul autre Canadien à avoir complété l'épreuve, terminant au 63e rang (37:59,4). Devon Kershaw s'est retiré à la mi-course à cause d'une maladie. Andy Shields de Thunder Bay en Ontario s'est fait rattraper sur le parcours.

Pendant ce temps, Dahria Beatty a terminé au 26e rang à l'épreuve féminine de 10 km avec un temps de 25:22,2. Il s'agit de la deuxième épreuve d'affilée où l'athlète de Whitehorse a récolté des points remis au groupe élite des 30 premières.

Beatty a terminé parmi les 30 premières à seulement deux autres occasions durant sa carrière. Elle avait réalisé l'exploit la saison dernière dans le cadre du Ski Tour Canada lorsqu'elle a pris le 15e rang de l'épreuve de sprint classique au Centre nordique de Canmore. Elle a terminé au 25e rang de l'épreuve sprint libre à Davos en Suisse le weekend dernier.

Les Norvégiennes sont montées sur les trois marches du podium. Heidi Weng a fini première avec un temps de 23:43,5. Marit Bjoergen poursuit son retour à la compétition de façon impressionnante et a remporté la médaille d'argent avec 23:45,6, tandis qu'Ingvild Flugstad Oestberg a complété le podium norvégien avec un temps de 23:46,4, bon pour la troisième place.

Cendrine Browne, de St-Jérôme, s'est classée au 41e rang, en 26:15,8. Emily Nishikawa, de Whitehorse, a pris le 48e rang avec un temps de 26:35,9.

La maladie a frappé à la porte de l'équipe canadienne, effaçant l'équipe masculine canadienne de la grille de départ du relais 4 X 7,5 km.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer