Alex Harvey sent «une bonne amélioration»

Alex Harvey... (Photo : Anders Wiklund, archives AFP)

Agrandir

Alex Harvey

Photo : Anders Wiklund, archives AFP

Partager

Sur le même thème

Au lendemain de sa lourde chute lors d'un entraînement en prévision de la Coupe du monde de Sotchi, les nouvelles sont encourageantes pour Alex Harvey. Sa blessure à l'épaule droite semble guérir plus rapidement que prévu.

Anticipant un peu anxieusement les 48 premières heures suivant sa dislocation de l'épaule, Harvey a eu l'heureuse surprise de constater une diminution marquée de la douleur.

Joint en début de soirée, heure de Russie, le fondeur de 24 ans paraissait soulagé par les derniers développements. « En me levant ce matin, ça faisait encore mal, mais c'était vraiment mieux, a-t-il expliqué. Déjà, entre ce matin et en ce moment, il y a eu une bonne amélioration. »

La veille, le moindre mouvement était difficile. « En enlevant mon t-shirt, c'était vraiment pénible, a-t-il illustré. J'utilisais ma main gauche pour manger et me brosser les dents. Là, je suis capable de bouger le bras droit sans douleur. »

La progression permet même à Harvey d'envisager de retourner sur ses skis dès vendredi, pour une légère séance sur neige sans bâtons. Il voulait attendre de parler avec sa mère, Mireille Belzile, qui est aussi son médecin, avant de s'avancer davantage.

Alors qu'il testait des skis de classique mercredi, Harvey a chuté à grande vitesse dans un virage d'une descente particulièrement escarpée. Son coéquipier Devon Kershaw, qui skiait devant lui, est sorti des traces et a dû ralentir. Harvey a voulu l'éviter. La manoeuvre a été compliquée par le fait que de la neige s'accumulait sur la cire d'adhérence. « Mes skis se sont croisés et je suis tombé sur le coude, a-t-il poursuivi. Je me suis comme luxé l'épaule. »

Rien d'étonnant pour Harvey, qui a toujours eu une grande laxité ligamentaire. Mais comme la douleur augmentait rapidement, le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges s'est inquiété. L'ostéopathe a envisagé une déchirure musculaire ou ligamentaire. Puis deux médecins de l'équipe américaine ont craint une fracture de l'humérus, ce qui aurait signifié une fin de saison prématurée.

Heureusement, des examens radiologiques et d'imagerie ont écarté cette hypothèse. Harvey aurait simplement subi des contusions dans la capsule enveloppant l'articulation de l'épaule. Sa participation aux Mondiaux de Val di Fiemme, dans trois semaines, n'est donc pas compromise.

Le champion mondial du relais sprint regrette néanmoins de ne pas pouvoir mettre à l'épreuve sa forme, qu'il sent grandissante, dans le cadre de l'épreuve préolympique de Sotchi, ce week-end. « On verra au jour le jour, mais même si je me sens bien, disons que je retombe... Je ne veux pas prendre de risques. »

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer