L'hiver «en dents de scie» d'Alex Harvey

Alex Harvey a récolté 974 points cette saison,... (Photo: Reuters)

Agrandir

Alex Harvey a récolté 974 points cette saison, 16 de moins que le Russe Alexander Legkov, cinquième au classement.

Photo: Reuters

Simon Drouin
La Presse

Les finales de la Coupe du monde de Falun, en Suède, auront été à l'image de la saison d'Alex Harvey: inégale. En moins de 36 heures, le fondeur de 23 ans a gagné le prologue de vendredi, a été relégué au 18e rang le lendemain au départ groupé, avant de conclure hier avec le deuxième temps de la journée à la poursuite de 15 kilomètres style libre.

«Si tu amenais un physiologiste dans la chambre avec moi, il ne saurait pas comment expliquer ça», a souligné Harvey, dubitatif, quelques heures après avoir pris le sixième rang final au classement cumulatif de ce minitour de quatre étapes.

Neuvième à s'élancer pour ce départ de type handicap, Harvey est parti comme une flèche pour rejoindre le groupe de cinq fondeurs qui le devançaient par une vingtaine de secondes. Objectif atteint en moins de trois kilomètres, dès la première montée de la Mördarbacken.

Ces énergies laissées sur la piste sont toutefois venues le rattraper. Dans la dernière droite, il faisait partie d'un groupe de six qui se battait pour la dernière marche du podium. Mais le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges n'avait plus le coup de reins requis.

«Ç'a été un de mes pires sprints de la saison... a admis Harvey. Mais aujourd'hui, j'étais dans le rouge dès le début. Je suis content quand même parce que la course a été dure. La seule chose qui me rend un peu amer, c'est d'avoir perdu une minute samedi.»

Compte tenu des considérations tactiques propres à une poursuite, ce deuxième temps de la journée, à 10 secondes du Russe Sedov, ne procure ni points ni podium officiel à Harvey. «Il ne pourra que s'en vanter... et je suis certain qu'il va en parler au bar ce soir!» a blagué Justin Wadsworth, entraîneur-chef de l'équipe canadienne.

Impérial, le Suisse Dario Cologna a parfaitement géré son avance sur Devon Kershaw, son plus proche poursuivant, pour couronner sa saison avec une autre victoire sans appel. Parti troisième derrière son compatriote Len Valjas, Kershaw a fait cavalier seul devant le groupe de chasse pour rallier l'arrivée au deuxième rang, à 23 secondes de Cologna, qui avait levé le pied dans les derniers kilomètres. Également deuxième au classement final de la saison, un sommet pour un fondeur canadien, l'Ontarien de 29 ans a fait une discrète révérence après avoir franchi la ligne, à l'image de sa personnalité sans prétention.

Le Torontois Valjas, 23 ans, a suivi Kershaw sur la première boucle de cinq kilomètres, avant de glisser graduellement jusqu'à la 14e place finale, un résultat étonnant pour le représentant du centre d'entraînement Pierre Harvey, plus reconnu pour ses qualités de sprinter jusqu'à sa troisième place sur 15 km samedi.

«Génétiquement»

Auteur de 974 points pendant la saison, Alex Harvey a fini à 16 points du cinquième, le Russe Alexander Legkov. Il a néanmoins été invité à la présentation finale, réservée aux six premiers, où il a reçu une médaille de cristal, un autre honneur qu'il pourra ranger avec sa médaille d'or des Mondiaux d'Oslo et celle des Mondiaux U23. «C'est juste protocolaire, mais je suis content. Ça me donne un bon souvenir.»

Invité à résumer son hiver en quelques mots, Harvey a spontanément répondu : «En dents de scie».

«Il y a des journées où je volais, où je me sentais... où je ne sentais rien en fait. Je pouvais forcer tant que je voulais, sans faire monter l'acide lactique dans mes jambes. Et d'autres journées, comme samedi, où je ne pouvais pas me le permettre, sinon je ne récupérais pas.»

Harvey se demande maintenant si, «génétiquement», il ne serait pas davantage un coureur de grand championnat plutôt qu'un athlète régulier sur une saison complète. «J'ai encore des croûtes à manger au niveau de la constance... même s'il a fallu que je sois constant pour finir sixième au classement cumulatif.»

Les meilleurs fondeurs canadiens, auteurs d'une récolte record de 14 podiums au cours de l'hiver, rentrent à Québec aujourd'hui afin de participer à la deuxième moitié des Championnats canadiens.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer