Erik Guay absent à Beaver Creek

Erik Guay est aux prises avec des maux... (Photo Frank Gunn, PC)

Agrandir

Erik Guay est aux prises avec des maux de dos depuis qu'il a pris part à la manche d'entraînement chronométrée à Lake Louise, vendredi dernier.

Photo Frank Gunn, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après son forfait la semaine dernière à Lake Louise, Erik Guay ratera la deuxième Coupe du monde de vitesse de la saison.

Le champion mondial de super-G a renoncé à sa participation aux deux épreuves de Beaver Creek, vendredi (super-G) et samedi (descente), a fait savoir une porte-parole de Canada Alpin. Le premier entraînement de descente est prévu mercredi matin (11h45 heure locale), dans le Colorado.

Aux prises avec des maux de dos à la suite de la manche d'entraînement chronométrée à Lake Louise, vendredi, Guay avait dû se désister de la descente et du super-G. La douleur se localise dans le bas du dos, dans la région des vertèbres L5 et S1, avait précisé le skieur de Mont-Tremblant.

Il devait subir des examens lundi à Calgary. «J'ai comme l'impression qu'on va peut-être décider de sauter Beaver Creek et se concentrer sur Val Gardena, avait expliqué Guay. Ça me donnerait une semaine de plus pour me remettre.»

La Coupe du monde de Val Gardena, en Italie, doit se tenir les 14 et 15 décembre. Guay y avait obtenu son premier podium la saison dernière (3e en super-G, 5e en descente).

Les absences de Guay ont un impact négatif sur son classement dans la liste de départ de Coupe du monde. Ainsi, les 10 premiers de cette liste ont le loisir de choisir leur numéro de dossard pour la course du lendemain (entre 1 et 19, chiffres impairs), ce qui peut s'avérer un avantage stratégique marqué selon la météo annoncée et la qualité de la piste.

Après son forfait à Lake Louise, le double médaillé aux Mondiaux est passé du cinquième au septième rang, tant en descente qu'en super-G. Cette perspective avait d'ailleurs été considérée quand est venu le temps de décider avec ses entraîneurs s'il prenait le départ ou non. La même liste sera utilisée pour l'attribution aux Jeux olympiques de PyeongChang, en février.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer