Un deuxième titre mondial pour Marcel Hirscher en slalom

Marcel Hirscher... (Photo Dimitar DILKOFF, AFP)

Agrandir

Marcel Hirscher

Photo Dimitar DILKOFF, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Graham Dunbar
Associated Press
SAINT-MORITZ

Marcel Hirscher a regagné son titre mondial en slalom et confirmé son statut de skieur étoile des derniers Championnats du monde.

L'Autrichien, vainqueur en 2013, n'avait pas été en mesure de terminer la deuxième manche de l'épreuve lors des Mondiaux de 2015.

Cette fois, Hirscher a maintenu l'avance qu'il s'était bâtie en première manche pour conclure l'épreuve en un temps combiné d'une minute, 34,75 secondes (1:34,75) pour devancer son compatriote Manuel Feller (1:35,43) de 68 centièmes.

Felix Neureuther (1:35,68) a procuré à l'Allemagne la première médaille de ces Mondiaux en grimpant sur la troisième marche du podium, à 93 centièmes du vainqueur.

Les trois Canadiens inscrits - Erik Read, Trevor Philp et Phil Brown - n'ont pas terminé la première manche.

Hirscher, âgé de 27 ans, avait devancé Neureuther pour mettre la main sur la médaille d'or de la discipline aux Mondiaux 2013. Il quitte ainsi St-Moritz avec une médaille d'or au slalom géant et une d'argent au combiné. Il compte maintenant quatre titres mondiaux individuels et sept médailles au total. Seule une médaille d'or olympique manque à son palmarès.

À son arrivée aux Mondiaux, l'Autrichien était le quintuple champion en titre au classement général de la Coupe du monde et il détenait une importante avance devant le Norvégien Henrik Kristoffersen et le Français Alexis Pinturault. Il a clairement éclipsé ses deux rivaux dans les Alpes suisses.

Champion de la Coupe du monde de slalom, Kristoffersen a terminé quatrième, à 11 centièmes de Neureuther, confirmant la tendance indésirable de la Norvège, qui a placé des skieurs en quatrième place des cinq courses masculines. Kristoffersen a aussi terminé quatrième du slalom géant de vendredi. Il avait aussi terminé quatrième du slalom de Beaver Creek, au Colorado, en 2015.

En étant incapable de terminer la première manche, Pinturault quitte quant à lui ces Mondiaux sans être monté sur le podium en quatre épreuves individuelles.

La Russie et la Grande-Bretagne ont toutes deux failli mettre fin à leur disette en courses masculines aux Championnats du monde, elles qui ne sont jamais grimpées sur le podium depuis l'instauration des Mondiaux, en 1931.

Alexander Khoroshilov et Dave Ryding étaient en bonne position à l'issue de la première manche, mais ils ont respectivement terminé en 5e et 11e places.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer