Luca Aerni crée la surprise au combiné des Mondiaux

La première victoire en carrière de Luca Aerni... (Photo Fabrice Coffrini, AFP)

Agrandir

La première victoire en carrière de Luca Aerni a procuré à la Suisse un troisième titre en six épreuves aux Championnats du monde de ski alpin.

Photo Fabrice Coffrini, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Graham Dunbar
Associated Press
Saint-Moritz, Suisse

Dans un revirement inattendu, Luca Aerni a remporté l'épreuve du combiné aux Championnats du monde de ski alpin après s'être pourtant contenté du 30e rang de la descente.

Le Suisse a été le premier à prendre le départ de la manche du slalom et a tiré avantage d'une piste propre pour terminer un centième de seconde devant l'Autrichien Marcel Hirscher, champion en titre.

Hirscher, le meilleur slalomeur inscrit à la compétition qui s'est élancé en piste deux concurrents après Aerni, avait l'air stupéfait après avoir pris connaissance de son temps dans la zone d'arrivée.

L'équipe suisse a ajouté une médaille de bronze, grâce à la troisième place de Mauro Caviezel à six centièmes de son coéquipier, et elle a classé ses quatre coureurs parmi les sept premiers.

Dans une épreuve nettement à l'avantage des premiers à s'exécuter lors du slalom, les médailles sont allées aux skieurs qui ont réussi les trois meilleurs chronos de la seconde manche.

«Cette piste est une farce. Ils ne l'ont pas préparé pour le slalom», a déclaré le Français Alexis Pinturault, l'un des favoris avant l'épreuve qui a dû se contenter du 10e rang.

Caviezel a terminé à 1,3 seconde de Hirscher en slalom mais il s'est néanmoins classé troisième grâce à sa 14e position dans la descente.

La première victoire en carrière d'Aerni procure à la Suisse un troisième titre en six épreuves à Saint-Moritz, dont celui dans l'épreuve phare de Beat Feuz en descente dimanche.

Les hommes de l'équipe suisse ont offert deux de ces trois titres mondiaux après avoir été limités à une seule victoire lors des 27 épreuves de Coupe du monde cette saison. Cette seule victoire a été acquise au combiné, mais il s'agissait d'un véritable coup de chance à Wengen de Niels Hintermann qui n'a même pas été sélectionné pour la course de lundi.

La meilleure performance en carrière d'Aerni, âgé de 23 ans, restait une cinquième place en Coupe du monde et, cette saison, il n'a pu faire mieux qu'une septième place.

Ce n'est pas la première fois que la Suisse connaît des succès au combiné. Le champion olympique de 2014 était Sandro Viletta, qui ne participe pas à ces mondiaux.

L'Autrichien Romed Baumann devançait Aerni par 2,61 secondes après la première manche, mais il a glissé au-delà du top 10, à plus d'une seconde du vainqueur.

Le Norvégien Kjetil Jansrud, spécialiste de la descente, était à égalité au sixième rang après la descente mais il n'a pas disputé le slalom. Jansrud, médaillé d'argent au super-G mercredi et au combiné des mondiaux de 2015, était incommodé par un rhume.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer