Dominik Paris chute à l'entraînement, Erik Guay 13e

Dominik Paris s'est blessé à la cuisse gauche... (Photo Fabrice Coffrini, AFP)

Agrandir

Dominik Paris s'est blessé à la cuisse gauche et au genou mais il n'a subi aucune fracture.

Photo Fabrice Coffrini, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniella Matar
Associated Press
St. Moritz, Suisse

Dominik Paris a chuté lors d'une descente d'entraînement dans le cadre des finales de la Coupe du monde de ski alpin, mardi, ce qui compromet ses espoirs de ravir le titre de la discipline.

Paris, vainqueur des deux dernières descentes, boitillait après sa chute survenue juste après le premier passage intermédiaire. Les examens ont révélé qu'il s'est blessé à la cuisse gauche et au genou mais il n'a subi aucune fracture et Paris garde espoir d'être au départ de la course, mercredi.

Paris n'accuse que quatre points de retard sur son coéquipier italien Peter Fill et Aksel Lund Svindal au classement de la descente.

Svindal est toutefois à l'écart de la compétition pour le reste de la saison après une chute survenue lors de la descente de Kitzbühel, le 23 janvier, une course remportée par Fill.

«Bien sûr, je ne l'ai pas testé et je n'ai pas vu la partie la plus difficile du parcours, a déclaré Paris. Maintenant, je vais regarder quelques vidéos et, demain, si je parviens à prendre part à l'inspection, je vais mettre tout ensemble en vue de la course.»

Il est toutefois possible que la course soit reportée ou annulée puisque les prévisions annoncent de la neige et de forts vents. Si la descente était annulée, Svindal sera assuré du globe de cristal parce qu'il compte plus de victoires.

Fill a réalisé le meilleur chrono, mardi, 12 centièmes de seconde devant le Suisse Beat Feuz et 17 centièmes devant son coéquipier Christof Innerhofer.

Erik Guay, de Mont-Tremblant, a réussi le 13e chrono, à 1,43 seconde du meneur. Manuel Osborne-Paradis, de Vancouver, s'est classé 18e.

Aucun Italien n'a jamais gagné un titre masculin en descente. Le Norvégien Kjetil Jansrud compte 54 points de retard derrière Fill. Le Français Adrien Theaux accuse 12 points de plus de retard.

Jansrud s'est classé sixième de l'entraînement, à 0,84 seconde de Fill. Theaux a pour sa part concédé presque trois secondes.

La saison des deux skieurs les plus dominants de la saison, Svindal et Lindsey Vonn, s'est terminée prématurément en raison de blessures au genou.

Vonn s'était déjà assurée le titre de la descente avant sa chute qui s'est produite lors du super-G d'Andorre à la fin du mois dernier. Elle menait alors aussi le classement général. Le grand globe de cristal sera presque certainement remporté par Lara Gut devant son public.

La Suissesse mène par 355 points avec quatre courses à disputer cette semaine lors des finales.

Gut s'est d'ailleurs montrée la plus rapide de l'entraînement, mardi, le deuxième avant la course de mercredi. Elle a devancé Tina Weirather et l'Américaine Laurenne Ross.

L'Ontarienne Larissa Yurkiw a connu un entraînement difficile, terminant 23e et dernière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer