Hannes Reichelt est le plus rapide, Erik Guay 11e

Erik Guay a remporté deux épreuves de la Coupe... (Photo Karl-Josef Hildenbrand, AFP)

Agrandir

Erik Guay a remporté deux épreuves de la Coupe du monde à Garmisch-Partenkirchen et un titre de champion du monde de la descente en 2011.

Photo Karl-Josef Hildenbrand, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Garmisch-Partenkirchen, Allemagne

L'Autrichien Hannes Reichelt a signé le meilleur chrono de la descente d'entraînement dans le cadre de la Coupe du monde de ski alpin de Garmisch-Partenkirchen, cinq jours après avoir été victime d'une violence chute dans une autre course.

Il a enregistré un temps d'une minute et 57,06 secondes, devançant ainsi les Norvégiens Kjetil Jansrud et Aleksander Aamodt Kilde par 0,60 et 0,67 seconde, respectivement.

Benjamin Thomsen s'est révélé le meilleur skieur canadien avec une neuvième place en vertu d'un chrono de 1:58,24. Le Québécois Erik Guay a suivi au 11e rang en 1:58,30. Manuel Osborne-Paradis, Jeffrey Frisch et Broderick Thompson ont suivi dans l'ordre aux 27e, 34e et 63e échelons.

«J'ai une très bonne compréhension du parcours ici, a expliqué Guay. Je n'ai pu grimper sur le podium jusqu'ici cette saison, donc c'est le temps de hausser mon niveau de performance pour récolter des points supplémentaires. Il y a des secteurs cruciaux sur ce parcours où il faut être rapide, sinon tu n'as aucune chance de l'emporter. Tu dois prendre des risques. Je me sens à l'aise et je suis prêt à sonner la charge.»

Reichelt avait été héliporté vers un hôpital après avoir chuté sur le légendaire parcours Streif de Kitzbühel, mais s'en était sorti avec seulement une contusion osseuse au genou gauche.

Il fut plus chanceux que le meneur au classement général de la Coupe du monde, le Novégien Aksel Lund Svindal, et l'Autrichien Georg Streitberger, qui ont subi des blessures qui ont mis un terme à leur saison lors de l'épreuve de samedi.

Les dirigeants de la Coupe du monde ont réagi à ces blessures en utilisant plus de couleurs et de lignes afin de délimiter le parcours Kandahar de Garmisch, mais plusieurs skieurs ont confié n'avoir vu aucune différence.

Reichelt a précisé qu'il avait raté une porte jeudi, mais on lui a néanmoins accordé le meilleur temps.

Guay, qui a remporté à cet endroit deux épreuves de la Coupe du monde et un titre de champion du monde de la descente en 2011, a déclaré que le parcours Kandahar a toujours été «sombre et bosselé».

«L'utilisation du violet est une bonne idée, c'est très visible, mais la décision qu'ils prendront ne m'affectera pas vraiment», a-t-il confié.

Reichelt a précisé qu'il avait raté une porte jeudi, mais on lui a néanmoins accordé le meilleur temps.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer