Le Canadien Dustin Cook gagne le bronze au super-G de Kvitfjell

Dustin Cook... (PHOTO AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Dustin Cook

PHOTO AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
KVITFJELL, Norvège

Le Canadien Dustin Cook voulait prouver que sa médaille d'argent aux Championnats du monde de ski alpin n'était pas le fruit du hasard.

Dimanche, il a démontré qu'il était également capable de se hisser sur le podium du circuit de la Coupe du monde.

Cook, qui est âgé de 25 ans, a pris la troisième place du super-G de Kvitfjell, en Norvège, en vertu de son chrono d'une minute et 37,77 secondes sur le parcours Olympiabakken.

Le skieur d'Ottawa a concédé 0,33 seconde au vainqueur de l'épreuve, le Norvégien Kjetil Jansrud. L'Autrichien Vincent Kriechmayr a terminé en deuxième position, à 0,24 seconde derrière.

«C'est bien de pouvoir confirmer ce qui s'est produit aux Mondiaux, car ça prouve que je ne suis pas un «one-hit wonder', a commenté Cook en riant. Pas que j'en doutais. Mais je suis simplement très heureux.»

Il s'agissait de la deuxième médaille du Canada en ski alpin ce week-end après celle d'argent acquise samedi en descente par Manuel Osborne-Paradis.

La victoire de Jansrud lui a permis de creuser l'écart en tête à 123 points devant l'Italien Dominik Paris, une avance insurmontable qui lui a du même coup assuré le globe de cristal en super-G cette saison.

Paris a abouti au pied du podium, à 0,48 seconde de Jansrud.

Les autres Canadiens, Osborne-Paradis et Benjamin Thomsen, ont fini respectivement en 18e et 31e places.

Le champion du monde de super-G, Hannes Reichelt, ainsi que le champion olympique de descente, Matthias Mayer, ont chuté, mettant ainsi un terme à leurs espoirs de rattraper Jansrud au classement.

Au total, 21 skieurs n'ont pu compléter le parcours à cause du temps un peu trop clément, qui a entraîné des conditions de glisse inégales par endroits.

«La piste était très molle. De nombreuses bosses sont apparues à cause de la hausse de température, a expliqué Cook. C'était difficile, ça ressemblait à du ski de printemps.

«J'ai réussi de bonnes performances. J'ai bien skié et je suis super-excité.»

Jansrud a réduit l'écart à 52 points derrière le meneur au classement général de la Coupe du monde, Marcel Hirscher, à l'approche du slalom géant de Kranjska Gora, en Slovénie, samedi prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer