Anna Fenninger réalise le doublé en Bulgarie

Anna Fenninger... (PHOTO PIER MARCO TACCA, AP)

Agrandir

Anna Fenninger

PHOTO PIER MARCO TACCA, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
BANSKO, Bulgarie

La championne olympique Anna Fenninger a augmenté la pression dans la course pour le globe de cristal en remportant le super-G, sa deuxième victoire d'affilée à Bansko.

L'Autrichienne de 25 ans a enregistré un chrono d'une minute 14,59 secondes, l'emportant devant la meneuse au classement de la Coupe du monde Tina Maze par 16 centièmes de seconde.

L'Américaine Lindsey Vonn a pris le troisième rang, à 0,28 seconde de Fenninger.

Marie-Michèle Gagnon, de Lac-Etchemin, a obtenu la 16e place, à 2,12 secondes de la gagnante.

Fenninger a gagné un autre 20 points pour réduire l'écart la séparant de Maze à 44 points après sa victoire dans ce super-G et celle de dimanche au combiné.

«J'ai poussé très fort et j'ai maintenu un bon rythme, a confié Fenninger. Je n'ai pu offrir mon meilleur ski ici à cause des conditions météorologiques, mais ç'a été formidable. J'ai connu deux journées parfaites.»

Même si elle a gagné du terrain avant les finales de la Coupe du monde à Méribel, en France, le 22 mars, Fenninger a souligné que Maze doit disputer deux slaloms qu'elle va probablement rater.

«Donc, vous ne savez jamais ce qui va arriver, a déclaré l'Autrichienne. J'ai confiance... et je vais essayer de poursuivre sur ma lancée.»

Les concurrentes ont disputé l'épreuve sous un ciel clair dans le massif du Pirin. Le brouillard avait forcé le report des épreuves pendant deux jours et indisposé certaines skieuses.

Maze a mentionné qu'elle était heureuse de son retour en forme, elle qui avait été incapable de terminer trois épreuves avant Bansko.

«J'avais trois zéros à ma fiche, a dit la Slovène. Ce n'est pas facile car Anna est rapide. Je pense que je peux donc être heureuse de mon week-end.»

La victoire de Fenninger, lundi, lui permet de prendre le premier rang au classement du super-G devant Vonn, mais l'Américaine a noté qu'elle était satisfaite de monter sur le podium à son retour à la compétition après une longue inactivité en raison d'une blessure.

«Je suis vraiment très heureuse de mon retour cette saison. C'est difficile d'être à l'écart de ce sport pendant près de deux saisons, a reconnu Vonn. J'ai toujours cru que je pouvais revenir au sommet. Mais je ne savais pas que ce serait si vite.»

La Coupe du monde féminine reprend plus tard cette semaine à Garmisch-Partenkirchen, en Allemagne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer