Kjetil Jansrud double la mise à Lake Louise

Kjetil Jansrud... (PHOTO JEFF MCINTOSH, PC)

Agrandir

Kjetil Jansrud

PHOTO JEFF MCINTOSH, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
LAKE LOUISE

L'épreuve de Lake Louise est en train de devenir celle de Kjetil Jansrud, et il détient maintenant deux chapeaux de cowboy blanc pour le prouver.

Le Norvégien a signé une deuxième victoire en autant de jours sur le circuit de la Coupe du monde en remportant l'épreuve de super-G, dimanche.

Le skieur de 29 ans a aussi remporté la première descente de la saison, samedi. Il n'avait jamais décroché de médailles à Lake Louise avant ces deux triomphes de la fin de semaine.

Son coéquipier norvégien Aksel Lund Svindal a toujours été dominant sur la montagne située à l'ouest de Calgary, lui qui a signé trois victoires de suite en Super-G en plus de remporter l'or en descente, il y a deux ans.

Svindal souffre cependant d'une blessure au tendon d'Achille, la voie était donc pavée pour Jansrud. En plus de la bourse, du vase et des fleurs, chaque médaillé reçoit un chapeau de cowboy blanc.

«Lake Louise est certainement la montagne de Aksel et non la mienne, mais je me l'approprie ce qui est une bonne chose, a déclaré Jansrud. Je ne m'attendais pas à une double victoire par contre. C'est quelque chose que tu vois rarement en ski alpin. Je suis surpris.»

Jansrud a gagné la médaille d'or olympique en super G et le bronze en descente à Sotchi, en Russie, au mois de février. Cette fois, il a dévalé la montagne en une minute et 32,02 secondes dans des conditions froides.

L'Autrichien Matthias Mayer, le champion olympique en titre en descente, a terminé deuxième en 1:32,31 et l'Italien Dominik Paris a complété le podium en 1:32,33.

Médaillé d'argent la veille en descente, Manuel Osborne-Paradis a été à nouveau le meilleur Canadien, avec cette fois une septième place. Jan Hudec, de Calgary, a pris la neuvième position.

Le Canada avait quatre représentants dans le top-20 alors que Dustin Cook, de Lac-Sainte-Marie, et Morgan Pridy, de Whistler, en Colombie-Britannique, ont pris respectivement le 13e et le 17e rang.

«Le Super-G n'est certainement pas mon pain et mon beurre, a commenté Osborne-Paradis. La descente est ma force, mais je suis content d'avoir terminé dans le top-10.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer