Slalom nocturne d'Are: victoire de la prodige Mikaela Shiffrin

Mikaela Shiffrin... (Photo AFP)

Agrandir

Mikaela Shiffrin

Photo AFP

Partager

Sur le même thème

La Presse Canadienne
Are, Suède

Deux jeunes skieuses nord-américaines ont connu une bonne journée à l'occasion du slalom de la Coupe du monde d'Are, jeudi, alors que l'adolescente américaine Mikaela Shiffrin l'a emporté et que la Canadienne de 22 ans Erin Mielzynski a pris le cinquième rang.

Shiffrin a signé sa première victoire en Coupe du monde après une deuxième manche parfaite qui lui a permis de devancer la favorite locale Frida Hansdotter.

Sous les projecteurs éclairant la course disputée en soirée, l'athlète de 17 ans a obtenu un temps cumulatif d'une minute et 45,36 secondes. Elle est devenue la plus jeune gagnante d'une Coupe du monde depuis la Suisse Lara Gut, lors du super-G de Saint-Moritz en 2008. Celle-ci avait également 17 ans à l'époque.

«C'est énorme, a commenté Shiffrin. Je pense que la partie la plus excitante, à part le ski, a été la cérémonie. J'ai pleuré un peu quand j'ai entendu l'hymne national américain.»

Hansdotter menait après la première manche, mais la Suédoise a perdu du temps à la fin de la deuxième manche et terminé à 0,29 seconde de la gagnante.

La Slovène Tina Maze, meneuse au classement général de la Coupe du monde, a fini troisième à 0,52 seconde. Elle a été étincelante en deuxième manche, mais Shiffrin a gardé son calme et a dévalé la pente à son tour, à un rythme encore plus rapide.

Mielzynski, de Guelph, a obtenu son meilleur résultat en trois slaloms cette saison. Celle qui a remporté en mars dernier le slalom d'Ofterschwang, en Allemagne, a enregistré un chrono de 1:46,71.

Mielzynski a brillé en première descente et s'est avérée solide dans la deuxième, en route vers un deuxième top 10 en carrière en Coupe du monde.

«Une cinquième place c'est bien, mais quand il va y avoir une ou deux d'entre nous sur le podium, ça va être encore mieux, a dit Mielzynski. Nous avons très hâte que tout clique la même journée.

«De mon côté je me suis bien sentie dès le départ, a poursuivi la Canadienne. Je me sentais équilibrée, et c'est toujours le sentiment que je recherche quand je mets mes skis. Je ressentais beaucoup de pression et j'étais très émotive après Aspen (où elle n'a pas fini la course) et j'ai enjambé une porte ici l'an dernier, alors je voulais me concentrer sur ce que je réussis à l'entraînement.»

Sa compatriote Brittany Phelan s'est contentée de la 22e place en 1:49,07. Eve Routhier et Elli Terwiel ne se sont pas qualifiées pour la deuxième manche, tandis que Marie-Michèle Gagnon n'a pas terminé la première manche.

Shiffrin avait déjà accédé deux fois au podium en slalom avant la course de jeudi, mais sa victoire risque d'augmenter les attentes à son endroit. Elle n'est pas certaine d'être prête à cela.

«Je n'aime pas vraiment le succès, a-t-elle dit. J'aime dormir la nuit et j'aime passer du temps avec ma mère à ma chambre d'hôtel. J'ai peur qu'il y aura un peu d'exagération maintenant. Mais je vais l'accepter. Skier, c'est ce que j'aime faire.»

L'Autrichienne Marlies Schild, la championne de la Coupe du monde en slalom, a déclaré forfait après avoir subi une blessure à l'entraînement.

Schild a dit s'être blessée au genou droit et au dos, et elle est retournée en Autriche afin de subir des examens à Innsbruck.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer