Les Canadiens exclus du podium à Lake Placid

Le quintuple champion de la Coupe du monde... (Photo bernard brault, la presse)

Agrandir

Le quintuple champion de la Coupe du monde Mikaël Kingsbury a été exclu du podium après avoir terminé premier des qualifications et deuxième de la finale 1.

Photo bernard brault, la presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Presse à Lake Placid) Les Canadiens ont connu une rare journée sans médaille, vendredi, à Lake Placid, en Coupe du monde de ski acrobatique. Rendue très difficile par le soudain refroidissement, la piste de bosses en a piégé plus d'un, à commencer par le quintuple champion de la Coupe du monde, Mikaël Kingsbury.

Premier des qualifications, deuxième de la finale 1, Kingsbury s'est laissé surprendre dans la finale 2, sur une bosse à mi-parcours. « Aujourd'hui, avec les conditions glacées, il fallait rester "petit" sur ses skis. Cela s'était bien passé en qualifs, puis encore dans la première finale, même si j'avais fait une petite erreur.

« Dans la dernière descente, c'était encore plus compliqué avec la lumière et la visibilité qui diminuaient... J'avais bien atterri après mon premier saut et je commençais à accélérer quand, tout à coup, je me suis senti plus "grand"... Mon bâton est parti à gauche et, sans même m'en apercevoir, je me suis retrouvé à côté de la piste. Je suis déçu, c'est sûr, mais ce n'est pas la fin du monde. »

Le skieur de 24 ans n'avait été exclu du podium que deux fois lors des 17 dernières épreuves de Coupe du monde, une séquence au cours de laquelle il avait remporté 13 victoires. Curieusement, c'est aussi à Lake Placid que Kingsbury a raté le top 10 pour la dernière fois... en 2011 !

Le Kazakh Dmitriy Reiherd en a profité pour remporter la deuxième victoire de sa carrière, « Aujourd'hui, il fallait être costaud pour s'accrocher dans ces conditions difficiles », a souligné le skieur de 28 ans dans un anglais approximatif, mais fort coloré.

« J'ai essayé de limiter les erreurs et j'ai pu profiter des fautes des autres. J'avais gagné ma première Coupe du monde il y a presque neuf ans ; je suis content de voir que je peux encore le faire ! »

- Dmitriy Reiherd

Le Français Benjamin Cavet a pris la deuxième place, devant l'Américain Bradley Wilson. Le frère de ce dernier, Bryon, a été victime d'un grave accident dans la première finale. Il s'est apparemment blessé à la jambe juste avant le deuxième saut et s'est envolé en criant de douleur avant d'atterrir en faisant une chute spectaculaire. Rejoint par son frère et ses coéquipiers qui l'ont aidé à quitter la piste, Wilson a été évacué sur une civière.

Kingsbury a finalement pris la sixième place. « Je cède le premier rang au classement général, mais cela reste très serré. Le Kazakh [Reiherd] n'a que 10 points d'avance sur moi et Benjamin, qui sommes égaux au deuxième rang. La saison est encore longue et nous serons chez nous [à Val Saint-Côme] la semaine prochaine. »

Philippe Marquis, 7e, et Marc-Antoine Gagnon, 11e, ont aussi pris part à la première finale.

« Mon ski est bon, je suis dans le groupe des meilleurs skieurs, a rappelé Marquis. Je vise des podiums, et pour ça, je dois mettre tous les ingrédients ensemble. »

Les autres Canadiens - Simon Pouliot-Cavanagh (20e), Luke Ulsifer (26e), Laurent Dumais (28e), Gabriel Dufresne (30e) et Simon Lemieux (39e) - n'ont pas franchi l'étape des qualifications.

« DIFFICILE À COMPRENDRE »

Chez les femmes, la meilleure Canadienne a été Chloé Dufour-Lapointe, quatrième, qui s'interrogeait un peu sur son classement.

« Aujourd'hui, je pense avoir accompli exactement ce que je voulais sur cette piste difficile. J'ai bien skié, j'ai réussi mes sauts, et cela m'a valu la quatrième place. »

- Chloé Dufour-Lapointe

« Je vais m'asseoir avec mes entraîneurs, revoir la vidéo de ma descente et tenter de trouver ce que je devrai corriger pour obtenir de meilleures notes. C'est le début de la saison, le début d'un processus de sélection olympique aussi, et j'ai l'impression que tout le monde est encore en période d'adaptation. »

L'Australienne Britenny Cox, déjà première en Finlande lors de la première épreuve de la saison, s'est encore imposée devant la Française Perrine Laffont et l'Américaine Morgan Schild.

Maxime Dufour-Lapointe a pris la 5e place après avoir commis une faute lors de sa dernière descente. Justine Dufour-Lapointe s'est contentée de la 7e place, tout juste écartée de la grande finale. Audrey Robichaud et Alex-Anne Gagnon ont respectivement pris les 14e et 15e places, alors qu'Andi Naude (18e) s'est arrêtée en qualifications.

À Val Saint-Côme la semaine prochaine

Les bosseurs canadiens auront vite l'occasion d'oublier leurs déboires de vendredi puisque la prochaine épreuve de la Coupe du monde sera disputée à Val Saint-Côme, dans Lanaudière. Nos skieurs y avaient brillé l'année dernière avec notamment un émouvant triplé des soeurs Justine, Chloé et Maxime Dufour-Lapointe et une victoire décisive de Mikaël Kingsbury. La compétition est prévue samedi (21 janvier), alors que les amateurs pourront skier avec plusieurs membres de l'équipe nationale le lendemain.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer