Autre triplé canadien féminin en bosses à Calgary

Chloé Dufour-Lapointe... (Photo Larry MacDougal, La Presse Canadienne)

Agrandir

Chloé Dufour-Lapointe

Photo Larry MacDougal, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexis Bélanger-Champagne
La Presse Canadienne
Calgary

Une semaine après avoir balayé le podium à Val Saint-Côme, les bosseuses canadiennes ont répété l'exploit samedi à la Coupe du monde de ski acrobatique de Calgary, alors que Chloé Dufour-Lapointe a devancé Justine Dufour-Lapointe et Andi Naude.

Chez les hommes, Mikaël Kingsbury est demeuré invaincu à Calgary depuis 2011 et il a été accompagné sur le podium par Philippe Marquis et le Japonais Sho Endo.

Cinq des six skieuses en finale étaient des Canadiennes. La Française Perrine Laffont s'est insérée en quatrième place devant Audrey Robichaud, de Québec, et Maxime Dufour-Lapointe.

Chloé Dufour-Lapointe a obtenu une note de 77,42 pour sa dernière descente et Justine, qui était la dernière à s'élancer, n'a pas été capable de faire mieux, obtenant un score de 77,24.

«Je suis très contente de cette victoire, a raconté la Montréalaise. C'est une piste très technique et très glacée. J'ai réussi à tout mettre ensemble lors de la dernière descente.

«Mon plan était de réussir un gros 360 au premier saut et de réussir un atterrissage propre pour bien rentrer dans la ligne dans la section du milieu afin de réussir un bon «back» à la fin. C'est ce que j'ai fait et je suis très satisfaite de la victoire.»

Grâce à cette victoire, Chloé a augmenté son avance sur Justine au classement général de la Coupe du monde avec 240 points contre 204. En partie en raison du départ à la retraite de l'Américaine Hannah Kearney, gagnante du globe de cristal lors des cinq dernières années, la porte est grande ouverte pour qu'une des soeurs triomphe cette saison.

«Tout le monde veut le globe, mais je ne me concentre pas là-dessus, a mentionné Chloé. Je veux me présenter à chaque course en étant à 100 pour cent physiquement et mentalement. J'ai une bonne équipe autour de moi et mon objectif est toujours d'être à 100 pour cent et d'offrir la meilleure performance possible.»

Naude, de Penticton, en Colombie-Britannique, est montée sur le podium pour une deuxième fois en carrière sur le circuit de la Coupe du monde, elle qui avait aussi obtenu le bronze à Lake Placid en janvier 2015.

Le roi de la montagne

Pour sa part, Kingsbury, de Deux-Montagnes, est demeuré parfait en trois étapes de la Coupe du monde cette saison. Il a continué d'améliorer son record avec une 31e victoire en carrière.

Il a obtenu une note de 81,63 et a tout juste devancé Marquis, de Québec, et son score de 80,51.

«Les conditions étaient difficiles et la piste de Calgary est déjà une des pistes les plus difficiles du circuit, a noté Kingsbury. La piste était glacée et il fallait être prudent. Je n'ai pas trop poussé au niveau de la vitesse et je me suis plutôt concentré sur les sauts. Je voulais éviter les erreurs et je ne voulais pas donner la chance aux juges de m'enlever des points.»

Même s'il semble invincible, le skieur de 23 ans soutient toujours apprécier chaque victoire.

«Il y a beaucoup de travail avant chaque compétition. On arrive une semaine à l'avance et on passe la semaine à se préparer, un peu comme au football, a expliqué Kingsbury. On se prépare pour la piste, pour faire le mieux possible et le résultat final est la récompense.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer