Mikaël Kingsbury remporte son 4e Globe de cristal

Il s'agissait d'une sixième victoire consécutive et d'une... (PHOTO KYODO NEWS, AP)

Agrandir

Il s'agissait d'une sixième victoire consécutive et d'une 27e en Coupe du monde pour Mikaël Kingsbury.

PHOTO KYODO NEWS, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
TAZAWAKO, Japon

Le Québécois Mikaël Kingsbury s'est octroyé son quatrième Globe de cristal en carrière samedi en remportant l'épreuve des bosses de la Coupe du monde de ski acrobatique de Tazawako, au Japon.

Pour Kingsbury, il s'agissait d'une sixième victoire consécutive, ce qui le place ex aequo avec l'Américain Jeremy Bloom pour le record de victoires consécutives. Le bosseur âgé de 22 ans avait aussi remporté six victoires d'affilée au cours de la saison 2011-2012.

«Je n'étais pas aussi confiant que d'habitude aujourd'hui, a indiqué Kingsbury, qui a obtenu un score de 88,17 points en super finale. Ce n'était pas un parcours facile, mais à chaque descente, mon niveau de confiance augmentait. C'est une nouvelle montagne pour nous. C'est la première fois qu'on y participait à une compétition, alors on devait se laisser le temps de découvrir les lieux. La quantité de neige et le mercure à la hausse ont posé tout un défi. Je suis très heureux d'être arrivé à livrer la marchandise au moment où ça comptait le plus.»

De plus, son 27e triomphe en carrière sur le circuit de la Coupe du monde lui a permis de s'approcher à un seul du record de tous les temps détenu par le Français Edgar Grospiron. L'exploit pourrait survenir dimanche lors des duels.

«J'ai bien sûr le record de Grospiron en tête, et j'ai l'impression que ça me motive, a poursuivi Kingsbury. [...] La motivation y est déjà pour battre ce record. Le globe de cristal est toujours aussi bien spécial. C'est rassurant de savoir que j'ai fait mon travail, et que je suis assuré du globe avec encore deux compétitions au calendrier.»

L'athlète de Deux-Montagnes a devancé samedi l'Américain Jeremy Cota et le Russe Alexandr Smyshlyaev.

Un autre Québécois, Philippe Marquis, a pris le septième rang.

Robichaud passe à l'histoire

Chez les dames, Audrey Robichaud est aussi passée à l'histoire en devenant la première bosseuse canadienne à prendre un 100e départ en Coupe du monde. Et elle a souligné l'occasion de belle façon, en terminant troisième avec la note de 77,41 points.

Il s'agissait d'un septième podium en carrière en Coupe du monde pour Robichaud, et de son quatrième au Japon.

La médaille d'or est allée à l'Américaine Hannah Kearney et l'argent à la Japonaise Junko Hoshino.

Deux autres Québécoises, Alex-Anne Gagnon et Chloé Dufour-Lapointe, ont pris respectivement les sixième et septième places.

«J'avais en tête le fait que c'était mon 100e départ en Coupe du monde, mais j'ai tenté de ne pas m'y attarder, a confié Robichaud. J'ai eu beaucoup de succès au Japon dans le passé. C'est assurément un endroit bien spécial pour moi. Je suis ravie de ma performance. Et j'étais particulièrement heureuse de prendre part à la super finale avec une coéquipière et d'être témoin de son excellente performance.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer