Bosses: quatre Canadiens sur le podium à Lake Placid

Mikaël Kingsbury et Justine Dufour-Lapointe ont remporté l'épreuve de... (Photo B ernard Brault, La Presse)

Agrandir

Mikaël Kingsbury et Justine Dufour-Lapointe ont remporté l'épreuve de bosses individuelle à la Coupe du monde de ski acrobatique de Lake Placid, jeudi.

Photo B ernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les skieurs canadiens ont encore dominé l'épreuve de bosses de la Coupe du monde de ski acrobatique, jeudi, à Lake Placid. Justine Dufour-Lapointe et Mikaël Kingsbury se sont imposés respectivement chez les femmes et chez les hommes, tandis que leurs coéquipiers Andi Naude et Marc-Antoine Gagnon ont pris les troisièmes places.

Encore plus, il y avait quatre Canadiens et trois Canadiennes dans les super-finales réservées aux six meilleurs concurrents et concurrentes. «On s'entraîne ensemble, on voyage ensemble, ce sont vraiment mes amis et c'est excitant de voir qu'on peut tous connaître du succès, a souligné Kingsbury. Et ça nous pousse tous à être encore meilleurs.»

Le Québécois a remporté sa quatrième victoire consécutive en Coupe du monde, la 25e de sa carrière, et il est visiblement bien parti pour conquérir un quatrième Globe de cristal en fin de saison. «C'est certain que c'est encore mon objectif cette année. J'ai une bonne avance [plus de 200 points sur son plus proche concurrent, Philippe Marquis] et j'aimerais confirmer mon Globe après la Coupe du monde au Japon [l'avant-dernière épreuve de la saison]. Mais il reste encore quatre épreuves et je devrai continuer au même rythme.

«Aujourd'hui [jeudi], j'ai obtenu une note supérieure à 90 [90,54] pour la deuxième fois de la saison, mon deuxième "90 Club", comme on dit entre nous. Et je ne pense pas avoir encore effectué une descente vraiment parfaite. Je sais que je peux faire encore mieux...»

De son côté, Gagnon a obtenu son premier podium de la saison en Coupe du monde (il avait aussi été troisième aux récents Mondiaux de Kreischberg, complétant un balayage québécois avec Kingsbury et Marquis). «Je pense avoir été solide tout au long de la journée. Nous étions encore quatre Québécois en position de monter sur le podium et cela nous pousse toujours à la limite.»

Marquis s'est contenté de la sixième place. «J'ai tenté de passer une vitesse de plus en super-finale dans l'espoir d'aller chercher la victoire et j'ai malheureusement commis deux petites fautes techniques. Mais je ne peux pas être très déçu, c'est mon sixième top 10 cette saison et je suis deuxième au classement de la Coupe du monde.»

Simon Pouliot-Cavanagh a pris la cinquième place, pour se hisser au quatrième rang du classement en Coupe du monde. «Je suis beaucoup plus constant cette saison et je sens que je peux toujours aller chercher une médaille.»

Les autres Canadiens, Luke Ulsifer (24e), Laurent Dumais (26e) et Kerrian Chunlaud (36e), se sont arrêtés en qualifications.

«Je ne lâcherai pas le morceau!»

Chez les femmes, Justine Dufour-Lapointe a creusé l'écart au classement de la Coupe du monde avec sa grande rivale Hannah Kearney. «J'étais un peu déçue de n'être que deuxième après les qualifications et cela m'a donné la motivation pour faire encore mieux en finale et en super-finale. Après les titres aux Jeux olympiques et aux Championnats du monde, mon prochain défi est de gagner un Globe de cristal. J'ai le dossard jaune et je ne lâcherai pas le morceau!»

Justine a obtenu 86,86 points et Kearney, 86,43. La Canadienne Andi Naude est restée à dix points (76,51) de ses rivales, mais cela lui a suffi pour remporter un premier podium en carrière en Coupe du monde. À tout juste 19 ans, la skieuse de la Saskatchewan était visiblement soulagée.

«Les dernières compétitions avaient été difficiles, mais j'ai pu rentrer à la maison quelques jours après les Mondiaux et je me sentais bien ici cette semaine. Je suis tellement contente de cette performance. Je ne pouvais y croire quand j'ai vu le pointage et compris que j'étais assurée d'une médaille!»

Audrey Robichaud a aussi atteint la super-finale, où elle a pris le sixième rang. Chloé (8e) et Maxime (10e) Dufour-Lapointe se sont arrêtées en finale 1, tandis que Christel Hamel a été éliminée de justesse (19e, à quelques dixièmes de la 16e) en qualifications.

Ce sera maintenant aux sauteurs de prendre la vedette avec deux épreuves en soirée, vendredi et samedi. On prévoit toutefois des froids intenses avec de la poudrerie, ce qui viendra leur compliquer la vie.

Jeudi soir, déjà, il fallait être bien vêtu pour surveiller l'entraînement de l'équipe canadienne; on ose à peine imaginer ce que ça devait être en haut de la piste d'élan...

__________________________________________

Les adieux de Kearney

L'Américaine Hannah Kearney a disputé jeudi la dernière compétition de sa carrière chez elle, aux États-Unis. La quintuple championne de la Coupe du monde, plusieurs fois championne du monde et championne olympique en 2010, a annoncé qu'elle prendrait sa retraite à la fin de la saison. Elle aura alors 29 ans et désire achever ses études universitaires afin d'entreprendre «la vraie vie», comme elle l'a encore souligné jeudi.

Avec 42 victoires en Coupe du monde, dont une séquence record de 16 victoires de 2011 à 2012, cette championne réservée et peu expansive a quand même marqué l'histoire du ski acrobatique. Elle avait déclaré vouloir partir au sommet, mais elle aura fort à faire pour devancer Justine Dufour-Lapointe, sa «dauphine», d'ici la fin de la saison!

__________________________________________

Les millions des Dragons

C'est mercredi qu'a eu lieu la diffusion de l'émission Dragon's Den au cours de laquelle plusieurs skieurs de l'équipe nationale de ski acrobatique ont fait une présentation qui a mené à un partenariat de 2 millions sur 4 ans avec l'homme d'affaires Michael Wekerle et sa société Difference Capital. Le tournage avait toutefois eu lieu en mars 2014 et les vêtements des membres de l'équipe nationale portent le logo du nouveau commanditaire depuis le début de la saison.

__________________________________________

Bientôt à Val Saint-Côme

La prochaine épreuve de bosses de la Coupe du monde de ski acrobatique sera disputée le samedi 7 février à Val Saint-Côme, dans Lanaudière. Une rare occasion de voir la formidable équipe canadienne qui accumule les médailles dans toutes les compétitions internationales. Une chance aussi de découvrir les skieurs de la relève, puisque la fédération hôtesse peut engager davantage d'athlètes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer