Dernière sortie de la saison ardue pour les sauteurs canadiens

Sabrina Guérin... (Photo Sergei Grits, AP)

Agrandir

Sabrina Guérin

Photo Sergei Grits, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
MINSK, Biélorussie

Les spécialistes de sauts canadiens inscrits à la saison de la Coupe du monde de ski acrobatique ont connu une dernière sortie plutôt décevante dimanche, à Minsk, au Belarus.

Les porte-couleurs de l'unifolié n'y ont pas obtenu les succès escomptés, la meilleure performance de la journée revenant à la Lavalloise Sabrina Guérin, dont la dixième place lui a permis d'enregistrer son meilleur résultat de la saison.

Guérin était cinquième à l'issue des qualifications après avoir bien réussi la réception de son saut et mérité une note de 79,06.

La Lavalloise a ensuite dû se contenter du dixième rang de la finale après avoir obtenu 59,85 points pour son saut. Ce résultat ne lui a pas permis d'avancer en super finale, réservée aux six premières de la ronde précédente.

Les Américaines Ashley Caldwell (99,63 points) et Kiley McKinnon (85,30 points) ont récolté les médailles d'or et d'argent. La Russe Veronika Korsunova (80,04 points) a quant à elle décroché la médaille de bronze.

«C'est sûr que je suis contente puisque ç'a été ma seule finale de la saison. Au moins, c'est arrivé avant la fin, a lancé Guérin. Par contre, mon saut en qualifications a été meilleur que celui en finale où j'ai atterri le ski un peu trop à gauche et je suis tombée.»

Guérin a ainsi terminé au 21e rang du classement général de sa spécialité.

«Je suis assez déçue de ma saison en compétition. Je m'attendais à beaucoup plus de moi-même. Je voulais faire une finale chaque semaine et ce n'est vraiment pas ça qui est arrivé.»

Du côté masculin, l'Ontarien Travis Gerrits a pris le 14e échelon tandis que le Montréalais Olivier Rochon devait se contenter de la 23e place, avec des notes respectives de 84,07 points et de 52,21 points.

«J'ai exécuté un saut phénoménal aujourd'hui, mais à l'instar de ma performance aux Championnats du monde, j'ai basculé vers l'avant et manqué la réception, a expliqué Gerrits. La neige était un peu molle aujourd'hui, mais c'est quand même de ma faute. C'est vraiment dommage que ça se produise en compétition alors que j'y arrivais si bien toute la semaine.»

L'objectif de Rochon cette saison était de retrouver la forme suite à une absence de deux ans en raison de blessures. Il termine la saison avec quatre résultats dans le top-10.

«Ça n'a pas été une très bonne journée pour moi. C'était un peu plus difficile avec la température relativement chaude. Ça s'est bien passé à l'entraînement, mais j'ai été un peu hésitant avec mon saut en compétition, a indiqué Rochon.

«Ça m'a couté la finale et j'ai réussi à finir dernier! Je pense que c'est la première fois que ça m'arrive. Je suis quand même content de ma saison, mais j'aurais aimé finir sur une meilleure note», a ajouté Rochon, qui conclut au septième rang au classement de la Coupe du monde de sauts.

L'Ukrainien Oleksander Abramenko, qui a mérité 122,62 points pour sa prestation en super finale, a raflé les honneurs de l'épreuve. L'Américain Mac Bohonnon (119,91 points) et le Biélorusse Denis Osipau (114,81 points) ont décroché les médailles d'argent et de bronze.

Les athlètes canadiens de sauts rentrent maintenant au bercail où ils prendront part aux Championnats canadiens qui se tiendront à Val Saint-Côme, le 8 mars.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer