Shiffrin remportera un premier titre sans même skier

Mikaela Shiffrin... (Photo Scott Sady, AP)

Agrandir

Mikaela Shiffrin

Photo Scott Sady, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pat Graham
Associated Press
ASPEN, Colorado

Mikaela Shiffrin n'aurait pas besoin de s'installer derrière la ligne de départ de la dernière épreuve de la Coupe du monde de ski alpin pour remporter un premier titre de saison en carrière.

Ce n'est toutefois pas le moment de la couronner, car elle souhaite encore donner un bon spectacle - comme elle l'a fait pendant toute la saison.

Shiffrin devrait en principe s'assurer du titre parce qu'Ilka Stuhec et son entraîneur ont laissé savoir que la skieuse slovène n'allait pas participer au slalom à Aspen, au Colorado. Le tout s'officialisera dès que le nom de Stuhec sera rayé de la liste de départ pour la course.

Âgée de 22 ans, Shiffrin se joindra à Phil Mahre, Tamara McKinney, Bode Miller et Lindsey Vonn en tant que seuls américains à avoir dominé le classement de la Coupe du monde.

«C'est incroyable ce qu'elle a accompli, a mentionné son gérant Kilian Albrecht. Je n'ai jamais vu quelqu'un de si concentré.»

Victime d'épuisement, Stuhec a indiqué vendredi qu'elle allait déclarer forfait pour le slalom afin de se préparer pour le slalom géant, qui aura lieu dimanche. Son entraîneur personnel Grega Kostomaj a d'ailleurs confirmé sa décision.

Shiffrin détenait déjà une avance quasi insurmontable de 198 points devant Stuhec avec deux épreuves à disputer. La Slovène avait récemment resserré l'écart en remportant la descente et en terminant deuxième au super-G.

Mais ce n'est pas le style de Shiffrin de lever le pied de l'accélérateur.

«Je veux avoir une très bonne performance lors des deux dernières courses parce que l'épreuve se déroule à Aspen, près de chez moi et devant mes partisans», a-t-elle affirmé.

Cette saison n'est pas surprenante pour Shiffrin. Il y avait une raison derrière ses attentes élevées.

«Je veux être la meilleure skieuse au monde. Je veux gagner cinq médailles d'or aux Jeux olympiques,a-t-elle insisté. Ça ne se produira sûrement pas, mais ça me va et je n'ai pas peur de parler de mes objectifs.»

On pourrait croire que Shiffrin n'est pas nerveuse avant une course, mais soyez sans crainte, les papillons sont bien présents.

«Il m'arrive d'avoir des doutes sur moi-même, a exprimé l'Américaine. C'est très important d'en avoir parce que si tu ne connais pas tes limites, tu ne pourras jamais travailler sur ces défis et ensuite dépasser ces limites. Je suis la première à dire quelles sont mes faiblesses et sur quoi je dois travailler pour gagner.»

Shiffrin a cependant été sensationnelle cette saison, signant 11 victoires, dont six en slalom et trois en slalom géant.

Sa liste d'accomplissements est déjà très impressionnante pour une si jeune skieuse: 31 victoires en Coupe du Monde, trois titres consécutifs en slalom, une médaille d'or olympique en slalom et, bientôt, un globe de cristal pour souligner son premier rang au classement général.

De plus, Shiffrin a déjà mis la main sur un quatrième titre de saison en slalom et elle est encore dans la course pour le titre en slalom géant, alors que la Française Tessa Worley la devance de 80 points.

«Elle est tellement talentueuse et c'est une jeune skieuse qui est bonne depuis plusieurs années déjà, a déclaré la skieuse suédoise Frida Handotter. C'est important pour le sport d'avoir ces super-vedettes et ces idoles pour la relève.»

Après cette saison très dure sur le corps, l'Américaine sera prête à prendre du repos.

«Je suis excitée de participer à ces dernières épreuves et ensuite retourner chez moi pour prendre le temps de respirer un peu», a-t-elle conclu.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer