LNH: les joueurs pourraient déposer une offre mercredi

Le directeur exécutif de l'Association des joueurs de... (Photo: AP)

Agrandir

Le directeur exécutif de l'Association des joueurs de la LNH, Donald Fehr.

Photo: AP

Partager

Chris Johnston
La Presse Canadienne
New York

La rondelle est de retour dans le camp de l'Association des joueurs de la LNH.

Alors que les discussions sur le renouvellement de la convention collective doivent reprendre mercredi aux bureaux de la LNH, le syndicat devrait déposer une nouvelle offre. Elle surviendra après une rencontre de 90 minutes tenue lundi soir et au cours de laquelle la ligue a demandé au directeur exécutif de l'AJLNH, Donald Fehr, de présenter une offre complète qui comprend la façon de diviser les revenus et toutes les règles concernant les contrats des joueurs.

> François Gagnon: Les joueurs doivent passer la «puck» à Bettman

«Nous n'avons jamais vu de propositon complète de leur part, a déclaré le commissaire adjoint, Bill Daly. Nous avons entendu leurs propositions sur les questions économiques, ils prétendent toujours se rapprocher de notre position sur cette question. On doit savoir exactement où ils se situent sur cette question. (...) On croit que tout est lié et on aimerait voir une proposition globale.»

La réunion de mercredi doit avoir lieu au même moment où la ligue pourrait annoncer l'annulation d'autres rencontres du calendrier régulier. Selon plusieurs sources, la LNH a décidé d'annuler les matchs des deux premières semaines de décembre, ce qui porterait le nombre de matchs annulés en raison du lock-out à plus de 400.

En plus de la façon de diviser les revenus et les règles contractuelles pour les joueurs, les deux parties doivent convenir d'une prime de réparation pour le lock-out. Dans la plus récente offre présentée par l'AJLNH, déposée le 7 novembre, le syndicat a demandé que la part des joueurs augmente de 1,75% par saison avec pour point de départ la somme de 1,883 milliard $ US qu'ils ont encaissé l'an dernier.

Cette proposition ne comprenant pas le mécanisme qui serait utilisé pour calculer les revenus d'une saison écourtée en 2012-13.

La ligue préférerait une proposition basée sur un pourcentage des revenus annuels.

«Si leur proposition comprend toujours un montant garanti pour les joueurs, ce ne sera pas acceptable pour nous, a indiqué Daly. S'ils présentent ça, ça veut dire qu'on est encore très loin.»

La ligue et le syndicat doivent aussi trouver un terrain d'entente sur les règles contractuelles. La LNH voudrait que les contrats types pour les recrues soient réduits à deux ans, que l'autonomie soit portée à 28 ans ou après huit années de service et que tous les contrats soient limités à cinq ans.

Jusqu'ici, l'AJLNH n'a pour l'instant démontré de l'ouverture que pour une règle qui découragerait l'octroi de longs contrats dont la majeure partie de la rémunération est attribuée lors des premières années.

À sa 10e semaine, le lock-out a maintenant coûté trois chèques de paie aux joueurs et des millions à la ligue en revenus perdus.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer